Aphyosemion striatum

838 vues
31-10-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion striatum
Aphyosemion striatum LEC 93-29 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion striatum
Aphyosemion striatum LEC 93-29 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion striatum
Aphyosemion striatum Cap Estérias GHH 99-28 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion striatum
Aphyosemion striatum Cap Estérias GHH 99-28 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion striatum
Aphyosemion striatum LEC 93-29 adulte, Olivier Buisson

fiche Mémo

Groupe
4. Petits Aphyosemion et Diapteron
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6.5 - 7
Conductivité (µS)
0 - 200
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Modéré
Plantation
Dense
Les poissons
Taille
4,5 - 5 cm
Taille
4 - 4,5 cm
Maturité
15 mois
Incubation
15 à 20 jours
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • Guinée Équatoriale
  • Gabon


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Aphyosemion
Espèce :striatum
Descripteur :Boulenger, 1911
Origine :Guinée Équatoriale, Gabon
Prononciation :stri-a-to-me
Référence :FT nº1977-005 parue le 1er juin 1977
Signification :strié

Populations connues : Abengnam GEMHS 00-34, Andem PK69 BDBG 04-02, Assong Essala BBS 99-29, Bengui 3 GJS 00-28, Cap Estérias, Cap Estérias 3 Moyko GJS 00-32, Cap Estérias GBL 85-06, Cap Estérias GHH 99-27, Cap Estérias GHH 99-28, Cap Estérias GMM 99-26, Cap Estèrias-Santa Clara GJS 00-34, Carretera Acacayong - Bata GEMLCG 07-61, CI, GLV 94-02, GLV 94-05, Kinguele, Lambarene, LEC 93-28, LEC 93-29, Libreville, Macora, Mboete GEMLH 16-32, Mituné GJS 00-27, Movo GEMLH 16-30, Ncolamvan GEMHS 00-33, Nkam Eki PEG 94-50, Nzagnam GEMLH 16-31, Nzogue Bang GACOCC 19-69, Ongam BDBG 04-26, Ongam Ntoum BDBG 04-27, Route de Mittoné GACC 16-01, Santa Clara GHH 99-25

Description

Le mâle : Chez le mâle, le dos est brunâtre suivi d’une partie verte iridescente sur tout le corps. Quatre séries de points rouges forment des ligues longitudinales sur toute la longueur du poisson. Une cinquième rangée va des pectorales à l’arrière de l’anale. La dorsale est verte avec un bord rouge et une seconde bande rouge près de la racine de la nageoire. La caudale est fondamentalement verte, constellée de taches rouges avec une bande marginale supérieure rouge, une bande inférieure marginale rouge plus étroite que la supérieure et une bande submarginale inférieure jaune. L’anale comporte un fond vert clair comprenant deux bandes rouges entre la racine de la nageoire et le milieu de celle-ci, une bande submarginale jaune, et enfin une bande marginale rouge. Les ventrales sont jaune orange avec une petite bordure rouge et les pectorales sont transparentes avec une teinte jaune orange.
La femelle : La femelle est brun clair avec quelques points rouges. La dorsale est incolore avec une raie foncée parallèle au dessin extérieur de la nageoire, la caudale et l’anale sont incolores, légèrement tachetées de rouge.


Comportement

intraspécifique : bon
interspécifique : bon dans l’ensemble. (étude réalisée avec des Rivulus, Austrol. nigripinnis et Fp. scheeli mais ne se laisse pas dominer).


Maintenance et élevage

Maintenance : Il a été indiqué que cette espèce avait une aire de répartition relativement importante et avait été rencontrée dans des types d’eau différents, ce qui tend à montrer qu’il s’agit d’une espèce robuste, à adaptation facile, qui s'accommode de nombreux types d’eau. En fait A. striatum s'avère, en aquarium, l’une des espèces les plus solides, ce qui la fait recommander chaudement aux débutants. En ce qui concerne son bac, il se sent mal à l’aise dans un bac nu et il ne faudra pas omettre de “meubler son appartement”. En outre, cette espèce est l’une des plus pacifiques, sinon la plus pacifique du genre et il n’y a rien à craindre de sa part dans un aquarium d’ensemble.

Nourriture : Toutes proies vivantes ou congelés

Reproduction : La reproduction est à l’avenant de la maintenance, c'est à dire facile et prolifique. A la condition que l’eau ne soit pas trop dure, de nombreux œufs seront déposés dans un mop flottant et on trouvera la majorité de ceux-ci sous le bouchon.

Lieu de ponte : Essentiellement en haut du mop

Elevage des alevins : Les alevins acceptent les nauplies d’artémias dès la naissance. Hélas, voici le gros défaut d'A. striatum pour ne pas dire le seul : la croissance est très lente pour ne pas dire la plus lente de toutes les espèces d’Aphyosemion. Les alevins commencent à se sexuer au bout d’environ 8 à 9 mois et le mâle n’atteint sa coloration maximale qu’au bout d’environ 15, voire parfois 18 mois. La proportion des sexes semble égale.

Incubation : On peut indifféremment laisser les œufs incuber en eau ou les stocker quelques jours sur tourbe, l’éclosion intervenant en général au bout de 15 à 16 jours à 21°C.



Origine géographique

Capturé pour la première fois ( localité type par ANSORGE, entre le premier et le deuxième rapide de l'Abanga, affluent nord de l'Ogoué au Gabon septentrional. Connu d’autres populations également et notamment du Cap Estérias et de Lambaréné.

Ecologie : Aphyosemion striatum est une forme des plaines côtières du Gabon, qui a été récolté dans des conditions d’eau très différentes (pH de 6,1 à 7,5  ; DH 0,4 à 4° allemand). On l'a trouvé sympatrique avec notamment Epiplatys sexfasciatus (Gill, 1862) et A. escherichi (Ahl, 1924), des barbus et des cichlidés.





Bibliographie

LAMBERT & GERY (1967) Rev. Bio. Ganica 3(4)291—318
PELLEGRIN (1930) Bul. Soc. zool. France 55p.2I0
POLL (1952) Bul. Zool. Afr. 45 p.161
WATTEEUW (I973) : Quoi de neuf chez les Aphyosemion ? Aquar. Franco-Belge 2 (l) p.85

Documentation

E. CARCELLE & J.C. NOUVION

Conclusion

Qu’il s’agisse de sa coloration ou de la facilité de sa reproduction, A. striatum est un poisson idéal pour le débutant, à une condition : que ce débutant ait une patience à toute épreuve. Espèce déconseillée aux gens nerveux !

Les articles en rapport avec Aphyosemion striatum

Cap Estérias et ses environs

01-04-2019
364
0
Le Cap Esterias, au Gabon, est bien connu des killiphiles grâce à quelques espèces qui circulent sous cette appellation.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.