27-29 août 2021
KFN Pays Bas : Congrès de la KFN 2021    En savoir +
15-17 oct 2021
APK Portugal : Congrès de l'APK 2021    En savoir +
15-17 oct 2021
KCF France : 47ème congrès du KCF    En savoir +

Aphyosemion escherichi

1108 vues
29-01-2021

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion escherichi Dolisie FCCO 13-14
Aphyosemion escherichi Dolisie FCCO 13-14 adulte, Christian Cauvet

fiche Mémo

Groupe
4. Petits Aphyosemion et Diapteron
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 7
Conductivité (µS)
0 - 200
L'aquarium
Volume minimum
10 litres
Eclairage
Modéré
Plantation
Dense
Les poissons
Taille
4,5 - 5 cm
Taille
4 - 4,5 cm
Maturité
6 mois
Incubation
15 à 20 jours
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • Angola
  • République du Congo
  • République Démocratique du Congo
  • Gabon


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Aphyosemion
Espèce :escherichi
Descripteur :Lambert & Géry, 1967
Origine :Angola, République du Congo, République Démocratique du Congo, Gabon
Référence :FT nº1978-017 parue en 1978
Synonymes :Aphyosemion microphtalmum

Populations connues : 17km Nord Makabana GHP 82-10, 20km Kougouleu-Medouneu BDBG 04-25, Assong Essala BBS 99-29, Baraka PEG 93-01, Boko Songo GHP 82-09, Boumayombi COCCA 19-09, BSW 99-22, BSW 99-29, CBL 96-02, COCCA 19-06, Dolisie FCCO 13-14, Engong Kouam LEC 93-24, Kikonde CMBB 89-02, Kimpolo FCCO 13-07, Kougouleu Medouneu BDBG 04-23, Koumouna-Bouali GLC 17, Kristallberge, LEC 93-28, Massana GJS 00-02, Mayumba, Mbel-Alen PEG 94-49, Méla PEG 93-20, Mikamba COCOCC 21-15, Mvang Ayong PEG 94-48, Ongam BDBG 04-26, Ongam Ntoum BDBG 04-27, Poulibounti COCCA 19-15, Song Mahi, Tchibanga GACC 16-31, TG 2003

Description

La couleur dominante du mâle est le rouge. Le corps est rayé de cinq rangées de points rouges, moins régulières que chez A. striatum. Les rangées de points rouges sont séparées par des rangées de points verts, moins larges. Le dos est brun-vert est l’abdomen rougeâtre.
La caudale en forme de pelle arrondie, finement cerclée d’un double liseré rouge à l’intérieur et vert vers l’extérieur, montre un entrelacs de vermicules rouges et verts. Les nageoires impaires rappellent le patron de la caudale, ainsi que les ventrales mais en plus discret. Les pectorales translucides sont ourlées de vert.
La femelle, d’une couleur orange-brun plus prononcée sur le dos, présente, aux intersections des rangées d’écailles, des points rouges qui forment des lignes discontinues rappelant les stries du mâle. Mâle et femelle, d’une taille comparable, mesurent environ 5 cm.


Comportement

Espèce sociable et active, A. escherichi évolue volontiers en pleine eau, mais semble apprécier une plantation abondante qui lui permette de trouver des refuges à volonté.


Maintenance et élevage

Maintenance : On peut conserver un couple ou un trio dans un bac en verre collé d’une dizaine de litres. Un fond te tourbe contribue à assainir et à colorer l’eau. Une grosse touffe de mousse de Java servira d’abri aux femelles. L’éclairage ambiant suffit.
Ce poisson s’accommode parfaitement d’eau de pluie. Un mâle, habitué à son bac et nourri régulièrement de vers de vase ou de daphnies, fera montre en permanence d’une teinte rougeâtre soutenue. La nourriture sèche est acceptée, mais risque de polluer l’eau.
Une température d’environ 20° semble convenir aussi bien au maintien qu’à la ponte.

Nourriture : Toutes proies vivantes et congelés

Reproduction : On peut séparer les reproducteurs et les nourrir abondamment avec des proies vivantes jusqu’à ce que l’abdomen de la femelle montre qu’elle est prête à pondre. On introduit alors le mâle dans le bac de maintenance des femelles dont la disposition a été décrite. Il se mettra bientôt à leur poursuite. Les œufs adhésifs sont déposés sur le mop. On peut alors les recueillir et les placer dans une boite en plastique contenant de l’eau du bac où on la laissera flotter. L’éclosion a lieu au bout de 2 semaines environ.

Lieu de ponte : Toute la hauteur du mop

Elevage des alevins : Dès leur naissance, les alevins acceptent des nauplies d’artémias. On peut distinguer les sexes dès qu’ils atteignent 1 cm. La maturité sexuelle est atteinte vers l’âge de 4 mois. Le comportement intra-spécifique est bon et des alevins peuvent arriver à survivre dans le bac où sont maintenus les parents, ce qui montre que leur première alimentation peut aussi se composer d’infusoires. En dehors de la ponte, la conservation des poissons dans un bac relativement grand semble favoriser leur croissance et produire des sujets plus vigoureux. Le pourcentage des femelles chez les alevins m’est apparu plus élevé que celui des mâles.



Origine géographique

Bassin de la Kouilou au Congo. La souche en circulation parmi les aquariophiles provient du bassin du Chiloango et fut capturée à 11 km à l’ouest de Tshela, dans la rivière Tiaba. Lambert récolta l’holotype en 1962, au km 85 de la route Pointe Noire-Sunda

Ecologie : Au point de capture, l'eau avait un pH de 5 et un DH de 0,5.





Espèces vivant à proximité

Bibliographie

J. LAMBERT & GERY (1967) – Biologica Gabonica 4t. III : 299 – 302.
"Killi-Contact", Revue de l'Association Killiphile Belge, 1975 – 3eme Année – n° 1 janvier/février p 15 – 16.

Documentation

J.H. HUBER ET CHABRIER

Génétique

Données méristiques: D = 11 ; A = 14 ; LL = 30 ; D/A = 6
Caryotype: n = 19 ; A = 35
Position systématique: Son plus proche parent est A. simulans Radda et Huber, 1976, qui lui ressemble énormément, mais est originaire du Gabon, 800 km plus au nord. Les femelles sont également différentes. Les relations avec le groupe striatum s.s. ne sont pas aussi évidentes que celles rapportées par Lambert et Géry (1967), surtout depuis que l’on sait simulans et striatum sympatriques (Huber, 1977).


Conclusion

Un joli poisson qui aime le calme et dont la reproduction ne présente pas de gros problèmes.
AUTEUR: CHABRIER

Les articles en rapport avec Aphyosemion escherichi

COCCA 2019 (3ème partie)

11-11-2020
582
0
Récit détaillé d'un voyage de collecte de killies au Congo - 3ème partie et fin de ce reportage fabuleux.

COCCA 2019 (2ème partie)

04-11-2020
546
0
Récit détaillé d'un voyage de collecte de killies - suite

COCCA 2019 (1ère partie)

28-10-2020
608
1
Récit détaillé d'un voyage de collecte de killies COCCA 2019 = COngo Chirio Cauvet Aubin

Cap Estérias et ses environs

01-04-2019
1060
0
Le Cap Esterias, au Gabon, est bien connu des killiphiles grâce à quelques espèces qui circulent sous cette appellation.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Les killies : maintenance, reproduction et élevage
Baptiste KCF
le 18 juin 2019 à 11h24
Baptiste KCF
le 12 décembre 2019 à 21h09
962111
le début | la fin