2-4 oct 2020
KCF France : Congrès du KCF 2020   

Conservation des vers de vase


Bricolage, installations, trucs et astuces
Pascal Lakermi
Exteval KCF
Le 01 février 2012 à 14h18
L'importance de la nourriture vivante n'est plus à démontrer dans l'élevage des killis. Si la prospection des mares autours de chez soit permet souvent de se procurer de quoi nourrir ses poissons en ramenant des daphnies, des culex, des tubifex, des chaoborus et autres bestioles, ce n'est pas toujours facile à mettre en œuvre pour les habitants des grandes villes ou pour ceux qui n'ont pas le temps d'aller barboter dans les mares armé d'une épuisette.

La première alternative est d'acheter sa nourriture vivante.
On peut enrichir les animaleries en achetant toutes les bestioles citées plus haut mais celles-ci sont malheureusement proposée en assez petite quantité. Dès qu'on commence à maintenir plusieurs espèces de killis, les quantités proposée imposeraient qu'on en achète beaucoup et cela deviendrait vite ruineux pour le killiphile.
L'alternative la plus viable est donc de se procurer du fouillis de vers de vase, généralement proposé par les marchands d'articles de pêche. Les quantités proposées permettent d'avoir de quoi nourrir ses poissons durant plusieurs semaines, à condition de savoir les conserver.

En premier lieu, il faut savoir que la durée de conservation dépendra de la qualité des vers au départ. Ceux-ci sont conditionné en vrac, dans du papier journal et selon les arrivages, tous n'ont pas le même degré de fraicheur. Si à la réception, les vers collent au papier et sente mauvais, on pourra se dire qu'on n'arrivera pas à les conserver plus de deux semaines, parfois moins. Ce détail important constitue le principal facteur qui permettra de garder les vers et qui ne peux pas être maitrisé. Quand les vers arrivent avec un coup dans l'aile, il faudra se dire qu'on a pas de chance et savoir qu'il faudra en recommander avant longtemps.
Lorsque en revanche, ils arrivent bien rouge, qu'ils ne collent pas au papier journal et qu'ils sont inodore, on saura qu'on pourra les garder sans problème plus de 5 semaines bien vigoureux, avec toutefois la bonne maintenance.

La nourriture constitue la base d'une bonne maintenance et d'une bonne reproduction de ses killis, il est illusoire de penser que ce n'est qu'un détail et que l'on peu reléguer cette nourriture à de l'accessoire. Si les vers de vase sont plus pratique à gérer pour le killiphile que les prospections dans les mares avoisinantes, leur maintenance nécessitera quand même un minimum de temps à lui consacrer chaque jour.

A la réception, les vers ne seront pas totalement pure et il faudra "les passer", parfois plusieurs fois de suite pour en éliminer les traces de vase.
Ensuite, ils pourront être conservé dans des boites relativement plates, avec 1 cm d'eau. Certain killiphiles utilisent pour leur maintenance de l'eau de pluie. Ayant essayé cette méthode, je peux garantir qu'il n'y a aucune différence à utiliser de l'eau de pluie ou simplement de l'eau du robinet, en cela, les résultats sont les mêmes.



Les vers de vase respirent en se tortillant et si on ne leur permet pas de le faire trop longtemps, ils meurent. Le froid les engourdissant, une période de froid prolongé risque donc de leur être fatal à long terme. Depuis quelques temps, j'ai abandonné leur conservation au réfrigérateur pour cette raison.
Je conserve maintenant mes vers de vase à l'extérieur. Le froid qui sévit actuellement la nuit n'est pas un problème, il leur arrive même de geler au petit matin mais aux heures les plus chaudes de la journée, les vers se réchauffent et ils peuvent alors se tortiller à loisir.
Chose importante, il ne faut pas fermer les boites où on les conserve. Deux à trois jours dans une boite hermétiquement close va tuer par asphyxie une bonne partie des vers. 
Je n'ai pas encore expérimenter cette technique de maintenance par des journées d'été particulièrement chaudes mais je ne pense pas que cela produise d'effet nuisibles si les boites sont stockées à l'ombre. Les vers de vase ne sont pas spécialement des animaux vivant dans le froid dans la nature et les conservé à température ambiante ne devraient pas handicaper leur maintenance.

J'ai plusieurs boites où sont stocké les vers et chaque jour, au moins l'une d'elle est mise à "passer" dans une passoire avec de l'eau propre. Chaque boite est donc passée au minimum tous les trois jours. Cette opération est indispensable si l'on souhaite garder ses vers longtemps, surtout la première semaine. On aura d'ailleurs tout à gagner en les faisant "passer" plus souvent encore. La première semaine, les vers relarguent beaucoup de saletés et l'eau dans laquelle ils se trouve se charge de vase, il est important de la changer aussi régulièrement que possible.
Après la première semaine, on pourra se permettre de laisser les vers jusqu'à 4 jours dans la même eau.



Depuis que je ne stocke plus mes vers au frigo, dans des boites fermées, j'ai noté une sérieuse différence d'optimisation dans leur maintenance.
Avant, une certaine proportion non négligeable de vers ne passait pas. Soit ils étaient mort, soit ils n'étaient pas assez vigoureux pour traverser les mailles de la passoire. Au bout de quelques semaines de conservation, cette proportion pouvait atteindre jusqu'à 50% de vers qui étaient à jeter chaque jour.
Depuis que j'ai adopté cette méthode, les vers morts qui restent accroché dans la passoire peuvent presque se compter sur les doigt d'une main, après 5 semaines de conservation. De plus, ils gardent leur vigueur en se tortillant énergiquement en étant très attractif pour les poissons.   

   
guiyom40
Le 01 février 2012 à 15h48
Ancien utilisateur
 a écrit le à h
  ;D
Julien Bazin
pegase833 KCF
Le 01 février 2012 à 16h25
sujet très instructif merci
et moi qui les gardes dans du journal humide au frigo
Chromaphyo
Le 01 février 2012 à 18h27
Je n'ai jamais essayé en dehors du frigo, mais voilà une astuce qui plairait certainement à mon épouse !  ;D
J'essayerai.
Denis Male
simbouch KCF
Le 01 février 2012 à 20h25
tres bon sujet bien expliquer et moi qui les maitiens dans le journal au frigo.......
merci pascal
Ti-Poulet
Le 02 février 2012 à 07h18
Merci pascal pour cette information

combien mets tu de vers à "passer" dans la passoire ?

j'ai essayé une fois, en ayant trop mis certainement, rien n'est passé ???

merci  :)
guiyom40
Le 02 février 2012 à 08h40
simbouch KCF
 a écrit le 01 février 2012 à 20h25
tres bon sujet bien expliquer et moi qui les maitiens dans le journal au frigo.......
merci pascal


C'est la 2e école. Disons que dans le journal, on a moins besoin d'être rigoureux car il n'y a pas de changement d'eau.
Pascal Lakermi
Exteval KCF
Le 02 février 2012 à 11h11
guiyom40
 a écrit le 02 février 2012 à 08h40


C'est la 2e école. Disons que dans le journal, on a moins besoin d'être rigoureux car il n'y a pas de changement d'eau.


Bien sûr, il ne faut pas en mettre de trop.
Disons deux poignées au grand maximum. C'est pour ça que j'en ai deux... Mon kilo passe en 5 ou 6 fois.
Toutefois, il faut noter que lorsque les vers sont de qualité moyenne ou mauvaise, ils ont du mal à passer. Il faut bien sûr que la passoire ait des trous adaptée... S'ils sont trop petits, rien de passera bien évidement.
On peu aussi mesurer la qualité des vers à la vitesse à laquelle ils passent dans la passoire.
Des vers de bonne qualité, passent dans le quart d'heure, même quand la portion est très chargée alors que lorsqu'ils ne sont pas très bon, ils peuvent mettre la journée. Il sera alors judicieux d'adapter la taille de la portion à passer en fonction de la qualité des vers. 
John
Le 02 février 2012 à 11h20
Et puis avec ça devant ta porte, tu feras fuir les cambrioleurs les plus téméraires !  ;D

Par contre en été sous 25°+, tu auras sans doute encore des vers après 5 semaines, mais probablement aussi beaucoup de moustiques  :) (heureusement ceux-là ne piquent pas)
Olivier Gentil
geopanchax KCF
Le 02 février 2012 à 17h25
Qu'ils se conserve mieux dans de l'eau que dans du papier journal, c'est un peu normal pour une larve aquatique!
Cathy57
Le 02 février 2012 à 20h55
Très interessant tout ça... dommage que je n'arrive pas à trouver par chez moi un seul magasin qui accepte de me passer une commande ! ::)
Pascal Lakermi
Exteval KCF
Le 02 février 2012 à 21h25
Cathy57
 a écrit le 02 février 2012 à 20h55
Très interessant tout ça... dommage que je n'arrive pas à trouver par chez moi un seul magasin qui accepte de me passer une commande ! ::)


C'est généralement une affaire de quantité.
Par chez moi, ils refusent de passer commande pour moins d'un kilo. Comme j'ai pas mal de poissons, finalement un kilo ça me va bien vu que j'arrive à les conserver plusieurs semaines.
Peut être y aurait-il du monde dans ton coin qui accepterait de partager une commande ?

Note que les vers de vase sont le recours ultime dans les concours de pêche où ils sont autorisé. Quand c'est le cas, pas un seul pêcheur ne participerait sans vers de vase.
Il y a forcement un endroit dans ton département où ils peuvent en avoir...
Cathy57
Le 02 février 2012 à 21h54
J'ai dit à chaque fois que je voulais bien tout prendre...rien à faire ! A priori il y a un revendeur sur Strasbourg , mais pas réussi à savoir ou... et 120km aller-retour , au prix actuel du gasoil ::) . Alors j'utilise les surgelés du club, à moins d'1 € la plaquette . Pas le même attrait pour les poissons , c'est sûr , mais quand ils ont faim ils deviennent moins difficiles !
Olivier Gentil
geopanchax KCF
Le 03 février 2012 à 08h01
attention aux espèces que tu pourrais acquérir dans l'avenir car certaines refuserons le congelé.
Cathy57
Le 03 février 2012 à 13h45
J'ai des enchytrées... ça dépanne mais un peu gras ... de toute façon pour l'instant , plus de place pour de nouvelles espèces car j'ai aussi de petits vivipares sauvages....je vais donc me contenter de remettre à l'eau mes nothos rachovii d'ici 1 ou 2 mois ...
Olivier Gentil
geopanchax KCF
Le 03 février 2012 à 18h02
Justement pour les Notho, tu pourras prévoir ce genre de nourriture.
Psymon72
Le 14 septembre 2013 à 17h38
Merci pour le sujet, vraiment très intéressant pour les killiphiles (néophytes, ou presque) !
Crazykilli
Le 03 décembre 2013 à 13h39
MERCI Pascal pour cet excellent post, en tant que fros boulet du vers de vase, je vais pouvoir enfin tenter de les garder... Car comme Simbouch, je les garde jusqu'à présent dans du papier journal (une petite quantité) le reste: congelateur, mais bon c'est pas le top (en ce moment mes marmoratus mengent mais on voit bien que ce n'est pas de gaité de coeur)...
C'est décidé, prochaine commande je le tente!!!
chtouareg
Le 12 mai 2014 à 13h17
Merci pour ce post très intéressant.
Romain
stfane03
Le 13 avril 2016 à 09h41
super intéressant merci beaucoup