Anablepsoides elongatus

39 vues
22-09-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Anablepsoides elongatus
Anablepsoides elongatus sans population adulte, Hristo Hristov

fiche Mémo

Groupe
11. Rivulus, ...
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 7
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Les poissons
Taille
4 - 0 cm
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • Pérou


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Anablepsoides
Espèce :elongatus
Descripteur :Fels & de Rham, 1981
Origine :Pérou
Référence :1984-087 parue le 15 août 1984 Mise à jour le 27 décembre 2007
Signification :elongatus : du latin elongo, allongé. En fait, ce poisson est vraiment allongé et il ne se tient pratiquement jamais horizontalement.

Populations connues : Ezeiza La Aguada, Jeppener, Quisto Cocha GMC 03-03, Vivoratá

Description

J. F. FELS
Mâle :
Flancs parcourus par cinq lignes brun sombre à gris sombre, continues, sur un fond jaune vert pâle irisé. Chez la population de Jenaro Herrera, les lignes sont brun rouge. Larges taches claires très apparentes dans la région dorsale, parfois assez irrégulières. Région ventrale blanc rose pâle. Nageoires ventrales blanc bleuté. Anale jaune vert pâle à brun vert pâle, base plus claire. Dorsale brun jaune doré dans sa moitié externe. Caudale unie avec dans sa partie supérieure colorée de façon semblable à la partie externe de la dorsale.
Femelle:
Lignes longitudinale des flancs moins apparentes que chez le mâle et le fond est blanc gris pâle. Sur la partie inférieure, petites taches irisées, blanc à jaunâtre, rompant le rythme des lignes. Région dorsale et ventrale comme chez le mâle.
Nageoires ventrale et anale faiblement irisées de jaune vert, dans cette dernière, petits points sombres très peu apparents ; base plus claire. Dorsale présentant deux fines lignes sombres plus ou moins régulières. Caudale parsemée de petits points sombres très peu apparents ; tache sombre des Rivulus dans la base précédée d'une petite tache claire.


Comportement

Calme (J.F. FELS)

Interspécifique : non observé
Intraspécifique: Riv. elongatus est un poisson très calme qui recherche les endroits à l'abri de la lumière vive où il peut rester longtemps sans remuer. Seule la distribution de nourriture l'incite à une petite activité car c'est un grand mangeur. Les accouplement ont généralement lieu le matin.
Les relations mâle/femelle, mâle/mâle sont très bonnes et il n'apparaît pas de caractère dominant dans le bac de maintenance.
Je veux d'abord m'excuser auprès de J.F. Fels, mais ce sera une autre description pour le même poisson.
Pour moi, c'est un poisson en "âtre". C'est à dire qu'il est verdâtre, jaunâtre, grisâtre, noirâtre, rosâtre, blanchâtre, voir caca d’oie-âtre. Il est difficile de lui trouver une coloration de base qui varie selon l'humeur du moment. Le corps est long et l'animal semble peiner à se traîner dans le bac, il est cependant capable de démarrage très brusques et de saut spectaculaires.
Les flancs sont entièrement lignés, mais seules six bandes sont nettes. Les nageoires ne présentent pas de coloration particulière, au plus quelques reflets.
La femelle n'est pas plus belle ni plus laide et seule la tache à la base du pédoncule traduit une certaine coquetterie.
Si ce n'était mon envie de conserver des Rivulus, il y aurait belle lurette qu'il aurait quitté mes bacs.
Comme d'autres Rivulus, la coloration peut être traduite par des robes très différentes suivant les moments de la journée.
Les nageoires n'ont pas de formes particulières. (G. COUTURE)


Maintenance et élevage

Maintenance : Génération F2 du matériel type utilisé par J.F. Fels (RFA 81)

Reproduction : Lors d'un passage à Bourg la Reine, J.F. Fels m'a remis une vingtaine d'alevins issus d'une souche de Jenaro Herrera. Mon premier geste a été de fragmenter le plus rapidement possible afin d'éviter qu'une epizootie ne me fasse perdre tous les spécimens. J'ai placé dix sujets dans un bac de 45 litres d'eau filtrée sur perlon. T° 22°C, TH inférieur à 10°, pH légèrement supérieur à 6. Le sol est constitué de feuilles de chêne et de gravier ; Sphaignes et mousse de java comme plantation.
Nourriture vivante de préférence : daphnies, tubifex, mais aussi moules cuites et vers de terre hachés. A la réception du courrier de J.H. Huber, fin 1982, me demandant ma participation à une fiche technique, j'ai isolé un couple dans un bac de six litres où j'ai reproduit les mêmes conditions que dans le bac de maintenance, avec un mop en plus. Et je me suis intéressé aux pontes.
Malgré des soins attentifs et une nourriture digne des grandes tables, je n'ai obtenu aucune ponte pendant trois mois.
Vers le 10 mars, j'ai récolté les premiers oeufs dans le bac de maintien, pondus dans le mop. Ceux-ci sont assez gros (1,5 mm de diamètre environ). L'incubation en eau varie suivant la température 20 jours à 24°C jusqu'au 30 jours à 20-22°C. A sec, l'incubation dépasse les 30 jours.
La croissance est longue et les alevins âgés maintenant de deux mois mesurent environ 10 mm.
Il ne semble pas y avoir de problèmes particuliers si ce n'est celui du choix des reproducteurs.
Car j'en reviens au couple isolé. J'ai voulu essayer de photographier Riv. elongatus. Pour cela, j'ai placé le bac en plein soleil sur le bord d'une fenêtre. Quelques minutes de repos et mon épouse a pris les premiers clichés. Je me suis alors aperçu que le couple était constitué par deux femelles. La plus petites possédait une tache très peu visible et avait été prise pour un mâle.
Absent pendant une quinzaine de jours, je viens de placer un vrai mâle dans le bac et les premières pontes m'ont donné une quarantaine d'oeufs.
Je récolte quatre à cinq oeufs tous les deux jours.
Mes poissons ne semblent pas encore avoir atteint la taille adulte mais je doute qu'ils prennent de beaux coloris



Origine géographique

Ecologie : Souche d'origine capturée dans une région assez large comprenant Jenaro Herrera, le drainage du rio Aguaytia et celui du rio Samiria.





Bibliographie

G. COUTURE
J.F.FELS

Documentation

Revue Française d'Aquariophilie 1981 nº3 et 4

Conclusion

Riv. elongatus n'est pas un poisson difficile, il manque seulement d'attraits.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.