Pterolebias longipinnis

410 vues
30-10-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pterolebias longipinnis
Pterolebias longipinnis Cuiabà BIF BR 11-03 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pterolebias longipinnis
Pterolebias longipinnis Cuiabà BIF BR 11-03 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pterolebias longipinnis
Pterolebias longipinnis El Fortin Libertad BFB 12-11 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pterolebias longipinnis
Pterolebias longipinnis El Fortin Libertad BFB 12-11 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pterolebias longipinnis
Pterolebias longipinnis El Fortin Libertad BFB 12-11 adulte, Olivier Buisson

fiche Mémo

Groupe
9. Annuels Sud-Américains
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 7
L'aquarium
Volume minimum
20 litres
Les poissons
Taille
8 - 12 cm
Taille
7 - 8 cm
Type de pondeur
annuel
Répartition géographique
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Paraguay


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Pterolebias
Espèce :longipinnis
Descripteur :Garman, 1895
Origine :Argentine, Bolivie, Brésil, Paraguay
Référence :FT 1981-053
Signification :pteron (grec) : voile ; lebias (grec) : poisson ; longipinnis : à nageoires longues.

Populations connues : ABPV 13-01, ABPV 13-02, ABPV 13-03, ABPV 13-04, ABPV 13-05, ABPV 13-06, ABPV 13-07, ABPV 13-08, Arroyo Zapirán KCA 03-23, Belem do Para, Bol 13-02, BOL-HV 15-07, Chaco Iné 01-02, CJ 04-08, Cuiabà BIF BR 11-03, El Fortin Libertad BFB 12-11, El Tinto BBP 18-02, Entre Rios, Formosa KCA 05-35, Ibarreta KCA 03-21, Miranda BIF BR 11-02, Paraguay, Pocone BIF BR 11-04, Puerto Tirol KCA 03-07, Resistancia Chaco, Resistencia KCA 05-33, Rio de Oro KCA 05-34, Río Tragadero KCA 03-19, Tacuarendí, Tacuarendi Arroyo Puente Bajo (Santa Fé), Tacuarendí KCA 05-31

Description

La teinte de fond du mâle va de brun chocolat à brun gris verdâtre (on distingue parfois plusieurs variétés de couleurs qui dépendraient des lieux de capture).
Le dos est plus foncé et les flancs s'éclaircissent vers le bas. Sur la moitié postérieure du corps, courent des raies transversales plus ou moins marquées et obliques, séparées par des rangées d'écailles plus brillantes.
De nombreux poissons présentent une tache rouge à l'épaule ; la dorsale et les autres nageoires paires présentent un très grand développement, ce qui explique le nom du poisson.
Les rayons de la caudale peuvent s'allonger de près d'un centimètre, lorsque les poissons sont conservés isolés, ce qui lui donne un aspect frangé. Elle est marquée, comme la dorsale, de petites taches foncées.
Le patron de la femelle est plus modeste, et ses coloris moins soutenus. Les nageoires n'ont pas l'extension qu'elles prennent chez le mâle et sont transparentes et arrondies.


Comportement

Pterolebias longipinnis est un poisson placide. Les relations mâles-femelles sont bonnes ; la présence de deux ou trois mâles dans un espace assez restreint n'engendre pas de combat sanglant ; une hiérarchie s'établit facilement.
Les relations interspécifiques sont très bonnes. Mais il ne faut pas mettre Pterolebias longipinnis avec des poissons trop remuants. Dans des conditions d'agitation, ce poisson reste caché, refusant même de s'alimenter.


Maintenance et élevage

Maintenance : À cause de sa grande timidité, il est préférable d'élever Pterolebias longipinnis en aquarium spécifique. On peut, bien sûr, maintenir ce poisson par couple ou trio, dans un petit bac ; j'ai récemment essayé une autre méthode : j'ai installé trois mâles et douze femelles dans un bac de quarante litres, contenant :
une couche de tourbe pulpeuse, 1,5 à 2 cm d'épaisseur.
De la mousse de Java et du cératophylle en quantité.
Un petit filtre d'angle.
Cette méthode s'est révélée payante, car la récolte de la tourbe m'a apporté beaucoup d'œufs.
Les poissons sont nourris de vers de vase, seule nourriture vivante disponible à Paris, ou bien, à la rigueur, de nourritures congelées.

Reproduction : La reproduction de Pterolebias longipinnis est facile à obtenir et le poisson est très prolifique. Il suffit d'employer un bac d'une vingtaine de litres, avec une épaisse couche de tourbe pulpeuse (4 à 8 cm) sur le fond. Le mâle et la femelle s'y enfoncent complètement pour pondre.
Le plus simple est de prélever la tourbe tous les mois, de l'égoutter suffisamment et de la conserver dans des sachets en plastique pendant 5 à 7 mois avant la remise en eau.

Elevage des alevins : Les éclosions sont nombreuses et on obtient parfois plusieurs centaines d'alevins qui peuvent, presque aussitôt, dévorer des nauplies d'artémias, deux fois par jour.
Il est possible de ré assécher la tourbe et de la remettre en eau plusieurs fois de suite, à intervalles de 3 semaines, jusqu'à ce que l'on ait plus d'éclosions.
La croissance est rapide, mais il faut offrir aux jeunes beaucoup de place. Au bout de 3 à 4 semaines, ils acceptent des daphnies et de petits vers de vase, et en 3 mois, ils sont sexués.



Origine géographique

Les types ont été trouvés par Louis Agassiz, en 1865-1866, près de Santarem. La répartition est très vaste et s'étend jusqu'au nord de l'Argentine. On les trouve dans des région inondées périodiquement, dans des mares temporaires où les eaux sont très douces, avec un pH neutre ou plus fréquemment acide.

Ecologie : Goldstein et Semeit (1977) indiquent que la plus importante importation de ce poisson a eu lieu en 1973 grâce à l'A.K.A. Lieu de récolte : Resistencia-city, province de Chaco. Données écologiques, le 11 août 1973 : Température de l'air : 30 °C à 15 heures (max.). Température de l'air : 15 °C à 5 heures (min.). Eau claire, calme pH : 6.4 ; T = 27 °C à 13 heures. Les poissons sont pêchés, très près de la surface ; pas de végétation aquatique, mais beaucoup d'herbes de surface. Sol très boueux.





Espèces vivant à proximité

Conclusion

Une espèce facile et très prolifique, pour peu qu'on lui aménage un bac spécifique calme.
Un poisson très élégant, mais pas extrêmement coloré, qu'on peut conseiller aux débutants en killis annuels.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.