27 avr 2024
KCF Île de France : Réunion KCF Ile de France d'Avril    En savoir +
05 mai 2024
KCF Bretagne : Réunion section Bretagne    En savoir +
9-12 mai 2024
Allemagne DKG : Congrès de la DKG 2024    En savoir +
15-16 juin 2024
AIK Italie : Congrès de l'AIK 2024    En savoir +
6-8 sep 2024
SKS Suède, Danemark, Finlande : Congrès de la SKS 2024   
12-15 sep 2024
CZKA République Tchèque : Congrès de la CZKA 2024   
20-22 sep 2024
KCF France : 50ème congrès du KCF    En savoir +

Pachypanchax playfairii

2343 vues
11-12-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pachypanchax playfairii  male adulte
Pachypanchax playfairii adulte

fiche Mémo

Groupe
10. Epiplatys, Aplocheilus, ...
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 7
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Les poissons
Taille
11 - 12 cm
Taille
11 - 12 cm
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • Seychelles
  • Tanzanie

Statut IUCN
Union Internationale pour la Conservation de la Nature
Données insuffisantes


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Pachypanchax
Espèce :playfairii
Descripteur :GÜNTHER, 1866
Origine :Seychelles, Tanzanie
Prononciation :plé – fé - ri
Référence :FT nº 1978-021 parue le 1er novembre 1978
Synonymes :Haplochilus playfairi Gunther, 1866 Panchax playfairi
Signification :Dédié à Sir PLAYFAIR.

Populations connues : Beau vallon Mahé, Mahé, Mare baccar Praslin Seychelles JB2021, Praslin Seychelles, Ruisseau Salésie - Anse Volbert - Côte Nord de Praslin, Zanzibar

Description

Coloration du mâle : dos verdâtre foncé les flancs plus clairs sont tachetés de cinq rangées de points rouges ; écailles hérissées, ce qui est normal chez Pachy. playfairii. La nageoire dorsale est jaunâtre, bordée de noir, les nageoires dorsale et anale sont situées très en arrière du corps.
Coloration de la femelle : plus terne et possède une tache noire sur la dorsale. Les autres nageoires sont transparentes. Caudale très arrondie pour les deux sexes.


Comportement

En général douteux envers les femelles. Il y a des risques de combat entre les mâles s'il manque de cachettes. Il est paisible avec les autres poissons et peut donc être mis en aquarium d'ensemble.


Maintenance et élevage

Reproduction : Espèce de surface, prolifique, pondant dans les plantes flottantes telles que Riccia, Ceratoptéris.
Dans un bac de 10 litres (pour un couple) avec un mop, on trouve les œufs au niveau de la partie la plus près de la surface de l'eau.

Lieu de ponte : Plantes de surface

Elevage des alevins : Les alevins acceptent directement des nauplies d'artémias. À un mois, leur taille atteint 1 à 1,2 cm.
Si l'on tient compte de la présence de la tache sur les femelles on peut différencier les sexes à 4/6 semaines.

Incubation : Les œufs adhésifs, d'un diamètre approximatif de 1,2 à 1,3 mm s'embryonnent assez vite et éclosent dans l'eau à 24 °C au bout de 12 à 14 jours.
Si les œufs sont conservés sur de la tourbe humide à 21 °C, l'éclosion se fera entre 19 et 21 jours.



Origine géographique

Les types proviennent des îles Seychelles (unique poisson d'eau douce). Autres localités : Zanzibar, Mozambique. Introduit à Madagascar.

Ecologie : Répandu dans les eaux douces et saumâtres des régions tropicales (Côte Sud Orientale africaine).





Espèces vivant à proximité

Nothobranchius guentheri
Nothobranchius guentheri Statut IUCN : En danger (EN)

Bibliographie

• P. BECK (1969) : traité complet de la vie des animaux en aquarium. Payot (Paris) pp 175-176.
• E. BRAUN (1974): Poissons d'aquarium. Hatier (adaptation française) p.196.
• J. HERISSE (1970) : J. SCHNUGG Aquarama nº11 : les panchax.

Génétique

Données méristiques: D = 12-13 ; A = 18 ; D/A = 11-12 ; LL = 30-31
Caryotype: n = 24 ; A = 48
Position systématique: Espèce-type du genre Pachypanchax Myers. Les autres espèces : Pachy. homalotus (Dumeril, 1861) et Pachy. sakaramyi (Holly, 1928) sont ses plus proches voisins. L'écaillure frontale de type E est également présente chez A. guineense. Un certain nombre de caractères phénotypiques distingue plaifairii des autres Rivulinés : analyse d'hémoglobine, écailles et tache dorsale chez la femelle. Tous les bras chromosomiques sont doubles (métacentriques) ce qui est un caractère généralisé qui le rapproche de l'ancienne espèce Rivuline.


Conclusion

C'est un poisson facile à maintenir et à reproduire pour un débutant. (tenir le bac très propre).
AUTEUR : F. PASCAL

Les articles en rapport avec Pachypanchax playfairii

KCF onlyUn killi à la dérive dans l’Océan Indien: Pachypanchax playfairii

27-04-2022
918
1
Lors d’une virée en amoureux dans un des endroits les plus emblématiques du genre, je m’attendais à beaucoup de surprises mais pas à rédiger un reportage sur la rencontre avec un killi.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.