Austrolebias bellottii

415 vues
03-11-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Austrolebias bellottii
Austrolebias bellottii , Frans Vermeulen

fiche Mémo

Groupe
9. Annuels Sud-Américains
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 8
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Les poissons
Taille
6 - 7 cm
Taille
- 5 cm
Type de pondeur
annuel
Répartition géographique
  • Argentine
  • Uruguay


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Austrolebias
Espèce :bellottii
Descripteur :Steindachner, 1881
Origine :Argentine, Uruguay
Référence :FT nº 1979-025 parue le 1er avril 1979
Signification :Nommé en l'honneur du Dr. Bellotti qui découvrit le poisson

Populations connues : Arroyo Pericos KCA 03-17, Arroyo Pesquerias, Arroyo Queta GAK 04-10, Brandsen GAK 04-09, Cabo San Antonio KCA 02-06, Cacharí - Azul KCA 04-28, Camino de la Via Muerta-Dique Luján 04, Campana KCA 04-25, Ceibas GAK 05-04, Ceibas KCA 03-13, Ceibas KCA 03-18, CI, Conesa KCA 05-41, De Carmelo, Estación Sol GAK 04-08, Ezeiza GAK 04-14, Ezeiza KCA 01-02, Ezeiza KCA 01-04, Ezeiza KCA 01-05, Ezeiza KCA 04-01, Ezeiza KCA 05-01, Fanazul - Azul KCA 04-27, Feliciano-Javier GAK 05-14, Goya, Hudson GAK 05-09, Ibicuycito KCA 04-26, Las Flores KCA 04-29, Las Montazas ARG-AKP 11-02, Mar Chiquita KCA 03-16, Mar de Ajo estacion sol, Mar de Cobo GAK 04-05, Marcos Paz, Maschwitz KCA 05-32, Maschwitz MF 02-01, Ogun Marcelino ARG-GJKM 13-03, Puerto Tirol KCA 03-07, Punta Lara KCA 02-02, Ranchos GAK 04-01, Resistencia KCA 05-33, Rio Gualeguaychú KCA 03-12, Ruta11 Las Palmas GAK 05-07, Ruta9 Km72, San Miguel del Monte KCA 05-43, San Vincente, Villa Soriano, Villars KCA 71-13, Vivoratá GAK 04-13, Vivorata KCA 02-03

Description

DESCRIPTION :
Le corps est haut par rapport à sa longueur et comprimé latéralement, c'est à dire peu épais toujours relativement à la hauteur. Le profil frontal est nettement convexe, tandis que la région anale du corps présente une concavité légère chez le mâle, très accentuée chez la femelle. Dimorphisme sexuel très prononcé.

COLORATION DU MALE :
Coloration d'ensemble composée de brun gris et de bleu-pâle à gris bleu. Ponctuations de teinte claire sur les nageoires et sur le corps. La coloration du mâle est très variable selon les lieux de capture.
Le corps présente une coloration pouvant varier du bleu-ciel pâle au gris bleu ou encore au brun pâle. De toutes petites tâches bleu-clair ou blanc bleuté de forme allongée s'alignent pour former une douzaine de fines bandes transversales. Ce motif est quasiment absent chez les poissons de couleurs bleu-ciel. La nageoire anale implantée sur plus de la moitié du corps est de teinte clair à bleu pâle et est ornées de points irrégulièrement disposés et de même couleur que les petites taches ornant le corps. Le bord extrême de la nageoire présente une coloration bleue plus prononcée. La nageoire dorsale, comportant un nombre de rayons inférieur à celui de l'anale est colorée de la même façon que les nageoires précédentes. Une barre foncée transversale, plus ou moins prononcée traverse la tête et l'oeil. L'opercule présente généralement une couleur bleu-pâle lumineux.

COLORATION DE LA FEMELLE :
Corps gris pâle à brun clair, orné de taches foncées irrégulières et orientées transversalement, pouvant former de courtes barres. Ainsi que chez les femelles de la plupart des autres espèces d'Austrolébias une tache noire est présente, placée chez Austrolébias bellottii au centre du corps. Les mâles juvéniles présentent parfois également ce trait caractéristique, la tache pouvant être double et disparaissant ensuite lors de la maturité. Les nageoires anale et dorsale sont ornées de courts traits foncés orientés parallèlement aux rayons tandis que la caudale est transparente. Comme chez le mâle, une barre foncée transversale traverse la tête et l'oeil.


Comportement

Relations intra-spécifiques variables mais semblent toutefois moins mauvaises que celles de Austrol. nigripinnis. L'aquarium spécifique est conseillé. On disposera des caches au moyen de mousse aquatique et de feuilles de chêne par exemple. Un bac de 10 litres sera suffisant pour un couple. Les caractéristiques de l'eau ne sont pas critiques: TH 5 à 20, pH 6 à 8, température 10 à 30°C avec une moyenne de 18 à 22°C. Les poissons se plaisent mieux dans une eau vieille et limpide. Toutes les nourritures vivantes sont acceptées et parfois les nourritures sèches lorsque le poisson y a été habitué.
Dans la nature, la durée de vie des poissons est écourtée par l'assèchement du biotope. En aquarium, celle-ci pourra être repoussée bien au-delà d'une année


Maintenance et élevage

Maintenance :

Reproduction : Bien que certaines souches soient peu difficiles, Austrol. bellottii est assez aisé à reproduire. On pourra utiliser le bac de maintien dont le fond sera recouvert d'une couche de tourbe grossière. Les poissons pondent avec une couche peu épaisse mais préfèrent toutefois enfouir leurs oeufs en plongeant dans une épaisseur de plusieurs centimètres. On pourra placer un récipient contenant 5 cm de tourbe dans un coin du bac. Les poissons pondent de façon continue tout au long de leur vie.
Il est bien sûr conseillé pour éviter les dégénérescences dues à la consanguinité de faire des reproductions avec un nombre important de poissons, dans de grands bacs (Cette idée a été contredite par plusieurs généticiens dont un membre du KCF, elle n'est pas fondamentalement fausse mais le nombre de reproducteurs à mettre en œuvre dépasse largement les possibilités d'éleveurs amateurs).
On utilisera alors 2 ou 3 mâles avec un nombre important de femelles et en disposant plusieurs lieux de ponte.

Lieu de ponte : pondeur de fond

Elevage des alevins : Les oeufs sont prêts à éclore lorsque les yeux de l'alevin au repos sont bien visibles. Les premières éclosions ont lieu quelques heures après l'immersion de la tourbe. Les caractéristiques de l'eau sont sans importance. Les alevins à la naissance mesurent environ 5 mm et sont très résistants. Ils commencent à se nourrir une demi-journée après la naissance et sont capables d'absorber des nauplies d'artémias. La croissance est rapide et la différenciation sexuelle est visible à la quatrième semaines (Deux semaines si l'on compare les nageoires dorsales)

Incubation : La tourbe sera collectée tous les un ou deux mois. Elle sera moyennement comprimée pour en extraire l'eau, tout en conservant un degré d'humidité important, puis mise en sac plastique fermé, sans assèchement complémentaire. La température d'incubation se situera entre 15 et 22°C, une température basse augmentant la durée d'incubation. Celle-ci varie de 6 semaines à 6 mois.



Origine géographique

Imprécise. L'espèce a parfois été confondue avec Autrol. nigripinnis. Les Cynolébias originaires d'Argentine, d'Uruguay et du sud du Brésil pourraient former un groupe homogène caractérisé par leur taille relativement petite, par des caractères méristiques proches et par des biotopes semblables.

Ecologie : Bassin de la Plata Région de steppes et savane. Arbres absents ou très clairsemés. Les poissons se rencontrent dans des mares et zones marécageuses qui s'assèchent en été durant une période très variable de quelques semaines à 6 mois. Les eaux sont peu profondes, turbides ou limpides, alcalines, neutres ou acides selon les endroits et les époques. Les températures se rapprochent de celles que l'on rencontre dans nos pays tempérés, quoique légèrement supérieures. Plantes aquatiques généralement absentes.





Espèces vivant à proximité

Bibliographie

Steindachner F. (1881) : Beiträge zur Kentniss der Flussfishe Sudamerikas, auz Akad. Wiss. Wien 18. P. 98
J.F. FELS et G. RICHARD.

Documentation

WA TOMEY (1975) : C. Bellottii, Aquarama n° 31 : 74-78, 9 fig. Traduit de Het Aquarien

Conclusion

Espèce relativement peu exigeante. A conseiller aux aquariophiles désireux de découvrir les poissons annuels d'Amérique du Sud.

Les articles en rapport avec Austrolebias bellottii

Des joyaux de la nature, des poissons saisonniers qui peuvent passer la majeure partie de leur vie enfouis (Partie 3)

09-12-2020
447
2
Dernière partie de ce reportage sur les espèces de killi argentins

Des joyaux de la nature, des poissons saisonniers qui peuvent passer la majeure partie de leur vie enfouis (Partie 2)

02-12-2020
333
1
Nous allons maintenant passer en revue les espèces annuelles d'Agentine et leurs caractéristiques les plus remarquables.

Des joyaux de la nature, des poissons saisonniers qui peuvent passer la majeure partie de leur vie enfouis (Partie 1)

25-11-2020
381
4
Probablement le dernier endroit où l'on s'attendrait à trouver un poisson est sans doute enfoui sous terre.

Des Cynolebias en eau froide

23-08-2020
382
0
L'article paru dans un KR à propos de la longévité plus longue et la taille plus grande des espèces de Cynolebias m'amène à faire quelques réflexions.

La sexuation des alevins d’annuels élevés par duos : une petite expérience et rappel des principes

30-11--0001
469
4
Depuis un certain temps maintenant circule sur le forum internet du KCF et dans les discussions entre killiphiles l’affirmation que, si on prend deux alevins de killies annuels seulement et qu’on les élève ensemble dans un petit bac, on obtient à coup sûr, ou presque à coup sûr, un couple.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.