Fundulopanchax mirabilis mirabilis

757 vues
25-02-2021

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Fundulopanchax mirabilis mirabilis Nchemba ADL 13-30
Fundulopanchax mirabilis mirabilis Nchemba ADL 13-30 , Daniel Vilpoux (2021)

fiche Mémo

Groupe
1. Fundulopanchax
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 7
Conductivité (µS)
0 - 300
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Très tamisé
Plantation
Très dense
Les poissons
Taille
6 - 7 cm
Taille
5 - 6 cm
Maturité
6 mois
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • Cameroun


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Fundulopanchax
Espèce :mirabilis mirabilis
Descripteur :Radda, 1970
Origine :Cameroun
Prononciation :mi - ra - bi - lisse
Référence :FT N° 107
Synonymes :néant
Signification :Du latin: mirabilis = admirable, étonnant

Populations connues : C 89-08, Keniassi HLM 99-10, Kombone CI 06, Manjemen, Mbio, Nchemba ADL 13-30

Description

Le corps est relativement trapu, les nageoires impaires sont dépourvues de prolongements filamenteux. La partie antérieure du corps est très semblable à Fp. gardneri, la lèvre inférieure possède une bande rouge, le bouclier est présent, la couleur des flancs peut varier du bleu au bleu-vert, derrière les opercules commencent des lignes de points plus ou moins longues suivant la sous-espèce. Ce qui caractérise cette espèce, c'est la coloration rouge sombre de la partie postérieure du corps au niveau de la nageoire caudale et aussi, plus ou moins largement, sur le pédoncule caudal. Les nageoires impaires sont assez différentes suivant le cas, les pectorales sont jaunes ou orangées. RADDA a scindé l'espèce en quatre sous-espèce.
1)- Fp. mirabilis mirabilis, Radda, 1970, Mbio
C'est la sous-espèce où la pigmentation rouge sombre est la plus importante. Les bandes marginales blanc bleuté sur la caudale sont très souvent présentes.
2)- Fp. mirabilis moense, Radda, 1970, Kendem
De larges bandes marginales jaune vif existent sur la caudale ainsi que sur l'anale. La pigmentation rouge est moins dense que chez Fp. mirabilis mirabilis.
3)- Fp. mirabilis traudae, Radda, 1971, Manyemen
La principale différence avec la précédente sous-espèce est l'absence de la bande marginale jaune à l'anale. La pigmentation rouge est aussi plus discrète sur le pédoncule caudal, la dorsale et l'anale.
4)- Fp. mirabilis intermittens, Radda, 1974, bassin de la Cross River
Cette sous-espèce se distingue des autres par une grande longueur des lignes de points rouges.
Les femelles sont, elles, toutes de teinte beige avec des points rouges plus ou moins denses et apparents, les nageoires sont de formes arrondies et transparentes.


Comportement

peu craintif et sociable


Maintenance et élevage

Lieu de ponte : Sur mops au sol ou dans de la tourbe fibreuse



Origine géographique

Ecologie : LOCALITE TYPE : Mbio, sur la piste de Kumba à Mamfé, Ouest-Cameroun Fp. mirabilis habite les petits marigots sous le couvert forestier où ces ruisseaux, en général, n'ont pas de période d'assèchement. Cependant sa reproduction est du type semi-annuelle. Cette espèce habite les bassins hydrographiques qui dépendent de la Cross River. Les points de capture connus sont situés sur les pistes de Kumba à Mamfé et de Mamfé à Bamenda.





Espèces vivant à proximité

Bibliographie




Génétique

Données méristiques: D = 12-15; A = 15-16; LL = 31-33
Position systématique: Sous-genre Paraphyosemion KOTTELAT, 1976. Appartient au groupe Fp. gardneri avec Fp. cinnamomeum, Fp. ndianus, Fp. spoorenbergi, Fp. amieti et Fp. puerzli.


Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.