Aphyosemion ogoense ogoense

957 vues
13-12-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion ogoense ogoense
Aphyosemion ogoense ogoense Mongouango GHP 80-24 adulte, Vidarte Laso

fiche Mémo

Groupe
4. Petits Aphyosemion et Diapteron
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6.5 - 7
Conductivité (µS)
0 - 200
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Normal
Plantation
Normal
Les poissons
Taille
5 - 5.5 cm
Taille
5 - 5.5 cm
Maturité
1 an
Incubation
15 à 21 jours
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • République du Congo
  • Gabon


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Aphyosemion
Espèce :ogoense ogoense
Descripteur :Pellegrin, 1930
Origine :République du Congo, Gabon
Prononciation :o - go - n – sé
Référence :FT nº 110 parue le 1er juin 1988
Synonymes :Haplocheilus lujae ogoensis PELLEGRIN 1930, A. plagitaenium HUBER 1980 nomen nudum.
Signification :Dédié au fleuve Ogoué

Populations connues : 10km Mvengue-Moanda GHP 80-02, 16km Sud Bambama RPC 79-207, 25km N'dende-Route Lebamba. GHP 80-20, Bambama RPC 79-206, BSWG 97-03, CO 78-170, Est Divénié COFE 10-08, FCO 11-12, Lefoutou FCO 11-10, Léfoutou FCO 11-11, Letoutou CMBB 89-17, Maloundou PEG 95-18, Mitoko Démocratie FCO 11-13, Mongouango GHP 80-24, Mopia GHP 80-23, Mouyondzi RPC 78-169, Onkoua GACOCC 19-24, PEG 95-16

Description

(population étudiée GHP 80/24)
La couleur dominante est le rouge sur fond bleu. Le haut du corps est traversé, des opercules au pédoncule caudal, par une ligne rouge assez large. Le milieu du corps, des opercules au début des nageoires dorsale et anale, est parcouru par deux lignes inégales de points coalescents rouges. La partie inférieure, des opercules jusqu'à l'anale, commence par des macules rouges qui se transforment en une large bande rouge jusqu'au pédoncule caudal.
La tête est traversée par les fasciatures typiques aux Aphyosemion. Les nageoires pectorales sont transparentes et bleutées à leurs extrémités. Les nageoires pelviennes sont bleues avec des tâches rouges.
La nageoire anale est bleue traversée dans le haut par une bande rouge et dans le bas par une autre moins marquée.
Le haut de la nageoire caudale est bordé par un liseré rouge plus foncé. Quatre bandes rouges régulièrement disposées vont de la naissance à l'extrémité de la nageoire, quatre plus courtes s'intercalent entre les premières. La partie inférieure de la caudale reprend dans son prolongement le premier trait rouge de la nageoire anale. L'extrémité basse bleue est plus pâle.
Il faut noter que le haut de la caudale se termine parfois par une pointe pour les spécimens dominants ou élevés seuls. Sur la nageoire dorsale, des fasciatures rouges font presque disparaître le bleu.

La femelle est grisâtre et reprend sur le corps, en beaucoup moins marqués les dessins du mâle.


Maintenance et élevage

Nourriture : Toutes proies vivantes ou congelés

Lieu de ponte : Mop flottant ou tourbe fibreuse

Elevage des alevins : Dans les bacs de maintenance on constate toujours quelques naissances d'alevins mais le rendement est faible. Si l'on veut obtenir une croissance correcte, il faut récupérer régulièrement les alevins et les transférer dans un bac d'élevage.
J'utilise un mop que je transfère, dès que je constate une quantité d'oeufs suffisante, dans un petit bac rempli avec de l'eau du bac de maintenance.
Les oeufs incubent assez longtemps, trois à quatre semaines voire plus (diapause). Les oeufs sont assez gros et les alevins de bonne taille peuvent être nourris avec des nauplies d'artémias et des micro-vers dès la naissance.
Il est parfois nécessaire de sélectionner les alevins pour éviter le cannibalisme.
Ils grandissent assez rapidement au début et sont sexués vers cinq à six mois mais il faudra attendre un an et demi, voire deux ans, pour obtenir des reproducteurs corrects.
Par contre, leur longévité peut atteindre quatre ans et plus.
Le sexe ratio est de 50/50.



Origine géographique

Terra typica: Leconi, M'passa, haut Ogoué - Gabon. Dans la région formée par le versant du massif du Chaillu au sud du Gabon et au nord de la République Populaire du Congo (RPC).





Espèces vivant à proximité

Documentation

Revue Française d'Aquariologie 9-1982 (J.H. HUBER):
Rapport de synthèse sur l'expédition au Congo 1978
Killi contact AKFB Nº 1 & 2 1985: Groupe ogoense (JP VANDERSMISSEN)
Killi nieuws KFN Fiche technique Nº 143

Génétique

Données méristiques: D = 10/11; A = 14/15; LL = 29/31
Caryotype: n = 17; A = 28 (nombre chromosome)
Position systématique: Fait partie du Groupe ogoense avec: A. ogoense-ottogartneri A. pyrophore A. caudofasciatum A. louessence et peut être A. sp. Malinga JH 212. Peuvent aussi être ajoutées au groupe: A. thysi A. schluppi


Conclusion

Un killi dont la maintenance est somme toute assez facile, peut être moins pour les populations RPC 206 et 207.
C'est un poisson magnifique certainement l'un des plus beaux Aphyosemion.
AUTEUR : Claude BORDAT

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.