Fundulopanchax gularis

686 vues
30-10-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Fundulopanchax gularis
Fundulopanchax gularis , Christian Cauvet (2019)

fiche Mémo

Groupe
1. Fundulopanchax
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 6,5
Conductivité (µS)
50 - 150
L'aquarium
Volume minimum
20 litres
Eclairage
Faible
Plantation
Dense
Les poissons
Taille
10 - 12 cm
Taille
9 - 11 cm
Maturité
4 mois
Incubation
3 mois
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
annuel
Répartition géographique
  • Bénin
  • Nigéria


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Fundulopanchax
Espèce :gularis
Descripteur :Boulenger, 1901
Origine :Bénin, Nigéria
Prononciation :Gu - La - Risse
Signification :gorge (latin), référence probable au

Populations connues : Lagos, Warri NLM 2015

Description

Fp. gularis est un poisson de 8 à 12 cm, d'une coloration générale bleu-vert, à la nageoire anale trilobée.
La population étudiée et décrite est celle d'Ijebu-Odé. Il en existe, à ma connaissance, cinq autres : Agberi (type et paratypes étudiés par Boulenger), Lagos, delta du Niger, Meko et Ago-Iwoye, étudiées par Radda.
Cette souche m'a été procurée en Belgique par M. Hannecaart, en Mars 1979, à Marcinelle.
Ce grand Aphyosemion, morphologiquement trapu, présente des couleurs moins brillantes que le très connu Fundulopanchax sjoestedti :
• dos : vert olive à brunâtre
• flancs : vert bleuté tacheté de rouge-brun, chaque poisson présentant un nombre et des formes de taches différents.
• nageoires :
• dorsale : les 5 premiers rayons sont plus longs que les suivants, ce qui donne à la dorsale un aspect frangé ; couleur vert-bleuté tacheté de brun-rouge.
• Caudale : trilobée bleutée, tachetée de brun, ligne brun rouge séparant horizontalement le dernier tiers, pointe basse orange.
• anale: bande orangée, ligne brun rouge, bande bleutée, bande orangée. Aspaect frangé comme dorsale.
La femelle est brun clair, pointillée de rouge, de forme plus massive que le mâle.


Comportement

Poisson non timide mais parfois agressif, voire prédateur vis à vis des plus petits.
Fp. gularis est un poisson sensible aux maladies et sa reproduction s'avère parfois aléatoire.
Seule une observation attentive et régulière permet d'intervenir à temps ; ce poisson présentant des intolérances marquées à tout traitement médicamenteux (même à faible dose), les rechutes sont permanentes.


Maintenance et élevage

Maintenance : Préférence pour un bac spécifique avec de nombreuses cachettes pour les femelles.
Distribué un temps dans le hobby sous le nom d'A. beauforti, Fp. gularis est une espèce annuelle vivant dans des marais à assèchement périodique.

Lors de mon expérience, avec le couple d'origine (mars 1979), j'ai obtenu 6 couples reproducteurs.
Maintenus par couple en bac de 10 litres, avec rotation des éléments mâles et passage de deux mois dans un bac de 200 litres, pendant lequel j'ai obtenu une rémission des deux maladies auxquelles cette espèce est très sensible: ichtyo et hydropisie. Ces deux maladies ont emporté le couple d'origine, un couple issu du précédent et deux pontes à l'état d'alevins. Le développement similtané de ces deux maladies dans des bacs différents reste, à ce jour, l'énigme de mon expérience.
Paramètres de l'eau obtenu à partir d'eau de pluie : pH : 6 à 6,5 ; TH 0 à 5°.

Nourriture : Nourris uniquement avec de la nourriture vivante : vers de vase, enchytrées, crustacés d'eau douce, daphnies, vers de terre, le couple pond régulièrement avec entrain, la femelle prend souvent l'initiative.

Reproduction : 1 mâle pour 2/3 femelles.

Lieu de ponte : Les oeufs sont dispersés dans la tourbe fibreuse du fond du bac, ainsi que dans la partie basse de la mousse de Java ou du MOP.
Entre 60 et 90 % des oeufs ne sont pas fécondés (selon les couples).

Elevage des alevins : Triés une fois tous les quinze jours, c'est environ 10 à 15 oeufs embryonnés qui sont récoltés. Un grand nombre d'alevins n'arrivent pas à maturité (rampants ou points blancs).
Une petite dose de sel de mer, à titre préventif, a eu le meilleur effet sur certaines récoltes.
Sexués entre 8 et 12 semaines, les alevins sont voraces : nauplies d'artémias et grindals sont ingérés en grande quantité.
Maintenus à une température de 18 à 20°, la durée de vie de cette espèce ne semble pas excéder 9 mois.

Incubation : Le développement des oeufs présente donc des diapauses de l'embryon ; le temps de développement est variable : en eau, j'ai obtenu des alevins viables en six semaines.
A sec, les oeufs éclosent après une incubation de 3 à 6 mois.



Origine géographique

Fp. gularis habite les marais côtiers du Nigéria et peut-être du Bénin, aux eaux douces. Il est sympatrique d'autres espèces annuelles comme Fp. sjoestedti , Fp. arnoldi ou Fp. filamentosus et non annuelles comme Chrom. Bitaeniatum (Ahl, 1924) et A. calliurum (Boulenger, 1911).





Espèces vivant à proximité

Bibliographie

KR Septembre - octobre 2017

Génétique

Caryotype: n = 16 ; A = 16 : tous les chromosomes sont acrocentriques (télocentriques).


Conclusion

Un très beau poisson, qui obtient très souvent des coupes aux concours, car les grands mâles sont magnifiques.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.