Fenerbahce formosus

434 vues
11-11-2020

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Fenerbahce formosus RC 15-01 Edou
Fenerbahce formosus RC 15-01 Edou , Christian Cauvet

fiche Mémo

Groupe
13. Cypridons et Aphanius
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 7
Conductivité (µS)
0 - 200
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Normal
Plantation
Normal
Les poissons
Taille
2,5 - 3 cm
Taille
2 - 2,5 cm
Maturité
1 an
Incubation
14 à 16 jours
Durée de vie
2 ans
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • République du Congo
  • République Démocratique du Congo


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Fenerbahce
Espèce :formosus
Descripteur :Huber, 1979
Origine :République du Congo, République Démocratique du Congo
Référence :FT nº1982-065 parue le 1er juin 1982
Synonymes :Adamas formosus Adamans formosus
Signification :Adamans diamant, allusion à la tache frontale brillante, unique chez les Cyprinodontidés (genre monotypique). formosus beau.

Populations connues : CI 06, CI 19, GHP 82-20, Mbamou GHP 82-14, Nijiri Brazzaville RKK 07-91, Pool Malebo, RC 15-01 Edou

Description

C’est un poisson de petite taille, 25 à 30 mm, pour le mâle ; la femelle étant très légèrement plus petite. Si l’on regarde le poisson du dessus, nous apercevons chez les deux sexes, sur le dessus de la tête et entre les deux yeux une tache blanc bleuté brillant. Cette tache est caractéristiques de l’espèce, et même chez les très jeunes alevins, elle est visible. Pour le reste, la coloration est comparable à celle des Aphyosemion.
Description du mâle : A première vue, les mâles de cette espèce ressemblent aux mâles Aphyosemion par la présence du bouclier. Le corps, sur fond bleu pâle, est ponctué de points rouges qui, parfois, peuvent former des lignes longitudinales irrégulières. Les nageoires pectorales sont transparentes. Les autres nageoires sont bleu pâle et bordées d’un liseré rouge, avec parfois des stries rouges. Il faut aussi noter la présence d’un liseré rouge le long de l’intersection de l’anale et de la dorsale avec le corps.
Description de la femelle : Le corps est brun marron, avec quelques points rouges disposés suivant des lignes longitudinales. Les nageoires sont incolores. Lors du frai, ou lorsque la femelle se sent en sécurité, son corps prend une teinte gris foncé ; par contre, lorsqu’elle est effrayée, elle perd toute coloration et devient très pâle.


Comportement

C’est un poisson très calme, plusieurs mâles cohabitent ensemble sans problème. Les relations mâles/ femelles sont très bonnes.
Ce poisson aime à vivre en groupe, et pour ma part, je n’ai pas observé de hiérarchie dans la petite colonie qui me permet d’effectuer les reproductions. Ce poisson occupe tout l’aquarium par moment, nous le trouvons en surface, parmi les touffes de Riccia, à d’autres en pleine eau ou sur le fond.
De par leur taille, il ne semble pas opportun de les placer avec des espèces de grands Aphyosemion.


Maintenance et élevage

Maintenance : Un aquarium de 10 à 30 litres, contenant une eau douce, planté de Microsorium et de mousse de Java, en surface une bonne couche de Riccia, le tout bien éclairé. Un filtre intérieur complète l’aménagement du bac.

Nourriture : Toutes proies vivantes adaptés à leur taille

Reproduction : Il y a un an environ, j’ai reçu deux couples de cette espèce. J’ai placé chaque couple dans un petit aquarium et après quelques temps toutes les recherches d’oeufs étaient vaines. J’ai fait des recherches dans le peu de littérature existante sur ce poisson dans la nature, ce poisson vit en banc (J.H. Huber).
J’ai donc préparé un aquarium de 10 litres, contenant de l’eau douce, sur le fond 5 mm de tourbe pulpeuse, une touffe de mousse de Java et en surface du Riccia.
J’ai placé les deux couples ensemble ; une dizaine de jours plus tard, en regardant soigneusement le Riccia et les brins de mousse de Java situés près de la surface, j’ai découvert des oeufs minuscules et adhérents. Les oeufs furent récoltés et mis à incuber en eau. Dès le lendemain, les oeufs furent récoltés de nouveau (6) et mis à incuber en eau durée d’incubation 14-16 jours à 23°C. A la naissance, les alevins sont très petits et nécessitent une nourriture vivante adéquate.
Cette recherche des oeufs, de par leur taille et le substrat de ponte est très fastidieuse ; je ne l’ai faite qu’une fois pour déterminer la période d’incubation.
J’utilise depuis la méthode de reproduction dite naturelle. Pour cela j’utilise 4 bacs de 10 litres. Je place les adultes pendant 12 jours, puis je les enlève pour les placer dans le suivant et ainsi de suite. Sitôt les parents enlevés, je diminue le niveau d’eau jusqu’à laisser environ 1,5 cm d’eau. Les alevins naissent de façon échelonnée et sont nourris tout d’abord avec des infusoires.

Lieu de ponte : En haut du mop et sur les plantes de surface

Elevage des alevins : A la naissance, les alevins se trouvent toujours en surface, très reconnaissables les yeux assez gros et bien argentés, et du dessus apparaît la tache argentée caractéristique de l’espèce. Les alevins grandissent lentement et ce n’est qu’à l’âge d’un mois qu’ils acceptent les nauplies d’artémia ou les micro-vers.
A cette période, les larves de moustiques venant de naître sont bien acceptées. Pour cela, du printemps à l’automne, je place à l’extérieur des bacs de plastique contenant 2 cm d’eau stagnante. Les moustiques pondent les oeufs sont réunis en grappe noire ayant la forme d’un pépin de pomme et flottent en surface. Il suffit de les récupérer et de les placer dans l’aquarium. Les larves naissent en 24 heures. Ces larves sont acceptées pendant près de 3 mois. Au fur et à mesure de la croissance des alevins, le niveau d’eau est augmenté.
Les alevins atteignent la taille adulte vers 8-9 mois et commencent à se reproduire toujours en banc.



Origine géographique

A l’origine restreint au bassin du Moyen Congo, affluent Likouala Mossaka (Ntokou loc. 133), Vouma (Owando loc. 125), Alima (loc 110 et loc typique III Tchika Pika). Grâce à J. Buytaert (1981), Fenerbahce formosus a pu être péché dans le Congo autour et en amont de Brazzaville, si bien que sa distribution semble être identique à celle d'Aphyoplatys duboisi.

Ecologie : Fenerbahce formosus vit en banc de plusieurs dizaines à centaines d’individus près des rives (20-60 cm de profondeur) des fleuves et grandes rivières. Il nage en pleine eau et non à la surface où son diamant le rendrait trop vulnérable.





Espèces vivant à proximité

Génétique

Données méristiques: Dm = 8,4 ; Am = 15,2 ; D/Am 13,4 ; LLm = 28,3
Caryotype: n = 12 ; A = 12 (unique dans les Cyprinodontidés africains).
Position systématique: Relique. A rapprocher des Rivulinés, bien que comme l’a indiqué Huber dans sa description, il possède des traits caractéristiques des Procatopodinés (Woeltjes, 1982).


Conclusion

C’est un poisson de petite taille, qui aime à vivre en banc. La reproduction se fait par la méthode dite naturelle. Le nombre d’alevins n’est pas très élevé et pour les reproductions, il faut au moins deux couples, ce qui rend ce poisson difficile à diffuser.
AUTEUR : Vincent MONTIEL

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Les killies : maintenance, reproduction et élevage
Baptiste KCF
le 03 décembre 2019 à 16h57
Baptiste KCF
le 27 décembre 2019 à 22h05
1186278
le début | la fin