Poropanchax normani

446 vues
11-05-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Poropanchax normani
Poropanchax normani CI adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Poropanchax normani
Poropanchax normani sans population adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Poropanchax normani
Poropanchax normani sans population adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Poropanchax normani
Poropanchax normani sans population adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Poropanchax normani
Poropanchax normani sans population adulte, Olivier Buisson

fiche Mémo

Groupe
12. Autres espèces
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6.5 - 7.5
Conductivité (µS)
100 - 500
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Peu d'importance
Plantation
Légère
Les poissons
Taille
3,5 - 4 cm
Taille
3 - 3,5 cm
Maturité
Incubation
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • Cameroun
  • République Centrafricaine
  • Tchad
  • Bénin
  • Gambie
  • Ghana
  • Guinée
  • Côte d'Ivoire
  • Libéria
  • Mali
  • Niger
  • Nigéria
  • Guinée-Bissau
  • Sénégal
  • Sierra Leone
  • Soudan
  • Togo
  • Burkina Faso


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Poropanchax
Espèce :normani
Descripteur :Ahl, 1928
Origine :Cameroun, République Centrafricaine, Tchad, Bénin, Gambie, Ghana, Guinée, Côte d'Ivoire, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Guinée-Bissau, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Togo, Burkina Faso
Synonymes :Aplocheilichthys normani Ahl 1928. Aplocheilichthys gambiensis Svensson 1933. Micropanchax macrurus mani Schultz 1942.
Signification :Micro : Petit ; panchax : Panchax normani : Dédié à J. R. Norman, ichtyologiste britannique.

Populations connues : 4km Est Ikpenlé EP 85-04, CI, CI 06, Igolo AD 86-07, Lac de Guère, Lac de Guiers OMS 2017, Mouanko ABL 08-248, Rivière Meli GL 1932, Sakoté EP 85-05, TD 05-05

Description

Mâle : Les flancs présentent des reflets métalliques vert bleuté. Il possède des nageoires anale et dorsale pointues et une caudale en forme de pelle. Toutes les nageoires impaires sont généralement jaunâtres, parfois orangées et liserées de blanc bleuté.
L'oeil est d'un bleu brillant semblable à la ligne métallique du Néon (Paracheirodon innesi).
Femelle : Présente moins de reflets métalliques. Ses nageoires sont arrondies et incolores. L'oeil est moins brillant.


Comportement

Cette espèce tient beaucoup mieux par petits bancs d'une dizaine d'individus où son instinct grégaire peut se manifester.


Maintenance et élevage

Maintenance : Comme dit plus haut, cette espèce tient beaucoup mieux par petits bancs d'une dizaine d'individus où son instinct grégaire peut se manifester.
J'ai personnellement placé cette espèce dans un bac de 70x35x30. Le sol est constitué de sable bien lavé recouvrant un filtre de fond alimenté faiblement. Cela me suffit au niveau filtration.
L'eau titre 7° DH pour un PH de 6,7 et une température de 23°C.
Le bac est planté de fougères de Java et de Bolbitis sur sa face arrière, tandis que l'avant est laissé libre pour la raison ci-après. J'ai remarqué qu'une bonne circulation d'eau améliore la croissance des jeunes. Aussi ai-je installé un système de circulation assez spécial. En effet le courant de surface est toujours plus fort que le courant de fond. De cette manière, le courant ressemble plus ou moins à celui d'une rivière, la partie médiane du bac étant traversée par le courant alors que les zones limitrophes des faces arrière et avant sont plus calmes.
Attention le bac ne doit pas être rempli à plus de 7 à 8cm des bords pour éviter tout débordement.
On remarque que les poissons se tiennent souvent dans le courant central mais se retirent dans des zones plus calmes pour la nuit.
Depuis l'installation de ce système plus de problèmes de maladie, un appétit renforcé, une croissance plus rapide des jeunes.

Nourriture : Comme nourriture les adultes et les subadultes reçoivent des daphnies, des vers grindals ainsi qu'une ration journalière de nauplies d'artémias.

Reproduction : e la pratique dans le bac de maintenance. Ce bac ne contenant ni mousse, ni plantes de surface, j'y fais flotter 2 ou 3 mops dans lesquels les poissons pondent.
Tous les 3-4 jours, je change les mops et dépose ceux contenant les oeufs dans un petit bac contenant la même eau et bien aéré.
A l'éclosion les jeunes sont transférés dans des bacs de 40x20x25 dont la filtration est assurée par un filtre mousse avec rejet tangentiel à la surface.
Je nourris les jeunes aux micro-vers, puis aux artémias. Dès que ceux-ci atteignent plus ou moins 1cm, ils réintègrent le groupe parental dans le bac de maintenance.

Lieu de ponte : Toute la hauteur d'un mop de surface



Origine géographique

Localité typique : Fort Kotogum, Nord Nigéria. On le rencontre dans les savanes du Sud du Sahel, du Sénégal à l'Afrique Centrale (il semble même atteindre le Haut Nil). Bien qu'il soit une espèce typique de savane, remarquons cependant qu'il est aussi présent dans la plaine côtière, du Sénégal à la Côte d'Ivoire.

Ecologie : Poropanchax normani se rencontre dans des mares mais aussi les rivières assez rapides où il vit en bancs dans les eaux ouvertes. Il en est de même en aquarium. C'est une espèce grégaire à maintenir par bancs. Souvent pêché en compagnie de Micropanchax pfaffi en Côte d'Ivoire.





Bibliographie

Description of two Cyprinodont Fishes from Nigeria. Ann. & Mag. Nat. Hist., 10 (2) : 600-602
J. H. HUBER 1982, Cyprinodontidae récoltés en Cote d'Ivoire (1974-1978), Cybium 3ème série, 6 (2): 49-74.
J. DAGET et A. ILTIS 1965, Poissons de Côte d'Ivoire, Mém. Inst. Fr. Afr. Noire (74) - 186-209.

Documentation

J. P. VANDERSMISSEN et J. H. HUBER.

Conclusion

Espèce facile parmi les Procatopodinés pour autant que les points suivants soient respectés :
Eau limpide, pure et bien aérée.
Filtration assurant un fort courant.
Surplus d'artémias assurant une bonne ponte.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Reproduction et élevage
Marc Schuehmacher
le 25 septembre 2019 à 18h38
Marc Schuehmacher
le 27 septembre 2019 à 17h40
24131
le début | la fin