Diapteron cyanostictum

107 vues
02-12-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Diapteron cyanostictum
Diapteron cyanostictum Latta GEW 13-01 adulte, Christian Cauvet (2019)
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Diapteron cyanostictum
Diapteron cyanostictum SAM GBN 88-29 adulte, Vidarte Laso

fiche Mémo

Groupe
4. Petits Aphyosemion et Diapteron
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
-
L'aquarium
Volume minimum
10 litres
Les poissons
Taille
4 - 4,5 cm
Taille
4 - 4 cm
Incubation
15 à 17 jours
Type de pondeur
non-annuel


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Diapteron
Espèce :cyanostictum
Descripteur :LAMBERT et GERY, 1968
Origine :
Référence :FT nº 1978-22 parue le 1er novembre 1978
Signification :cia-nos-tic-tom

Populations connues : Latta GEW 13-01, SAM GBN 88-29

Description

Mâle : Le corps est recouvert de points bleu ciel sur une base lie de vin. Le patron est donc inverse des autres Aphyosemion. Les écailles sont bordées de rouge. Les nageoires sont aussi couvertes de points bleus et bordées de lignes blanches. Les pectorales, incolores, ont une bande bleu clair.
Femelle : La nageoire dorsale lie de vin est recouverte de points foncés. Le corps, lui, est recouvert de quelques points brun rouge


Comportement

calme et craintif, mâle parfois agressif envers la femelle


Maintenance et élevage

Maintenance : Un petit filtre d’angle, de la tourbe au fond et un Mop de surface (de préférence, un Mop de mousse de Java). Changement partiel d’eau tous les mois environ.
Éclairage assez faible.

Nourriture : Les alevins se nourrissent d’artémias. Leur croissance est assez lente; le pourcentage de mâles et de femelles est à peu prés égal.

Reproduction : Si la femelle est en période féconde, elle passe et repasse dans le Mop, poursuivie assez violemment par le mâle. Si la femelle ne répond pas à la cour du mâle, il faut se méfier de sa brutalité. Elle pond 2 à 3 œufs par jour et, le reste du temps, elle reste cachée dans le mop ou la tourbe.

Elevage des alevins : NOTE : (D’après PURZL)
Aphyosemion cyanostictum est très peu productif. Les œufs sont très gros pour de si petits poissons : diamètre 1 à 2 mm. Ils sont prêts à éclore au bout de 10 à 12 jours à 24 °C. Il est également possible de laisser les œufs incuber dans de la tourbe comme pour les semi-annuels.



Origine géographique

Cyanostictum a été rapporté pour la première fois vivant par les auteurs mais la souche n’a pas été distribué. Ensuite, HERZOG et BOCHTLER l’ont pêché à l’Ouest de Makokou et une souche a pu être maintenue et propagée. Enfin, d’autres killiphiles allemands, français et autrichiens ont fait de nouvelles récoltes le long de la route Koumameyong à Boka-Boka. Une liste des stations a été publiée (HUBER, 1976).



Bibliographie

• HUBER J.H. (1976). Un nouveau killi du Gabon Nord Oriental Aphyosemion abacinum nov. spec. (Athériniforme, Cyprinodontidé, Rivuliné). Revue Fr.Aquariolo. 3 (3) : 79—82.
• HUBER JH et SEEGERS L. (1977). Diapteron, nouveau sous-genre de Aphyosemion MYERS. Rev. Fr. Aquar. 4 (4) : 115-116.
• LAMBERT J. et GERY J. (1967). Poissons du Bassin de l’Ivindo III. Le genre Aphyosemion. Biologica Gabonica 3 (4) : 291-318.

Conclusion

Une petite espèce, très originale, qui doit être réservée au killiphile avancé. Mais par sa beauté, elle nous fascine tous.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.