Aphyosemion zygaima

104 vues
02-12-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion zygaima
Aphyosemion zygaima sans population adulte, Maurice Chauche

fiche Mémo

Groupe
4. Petits Aphyosemion et Diapteron
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6.5 - 7
Conductivité (µS)
0 - 200
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Normal
Plantation
Normal
Les poissons
Taille
5 - 5.5 cm
Taille
4.5 - 5 cm
Incubation
3 semaines
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • République du Congo


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Aphyosemion
Espèce :zygaima
Descripteur :Huber, 1981
Origine :République du Congo
Prononciation :zy - ga- i - ma
Référence :FT nº1987-103 parue le 1er février 1987
Signification :zygaima : du grec zyg = lignes et aima = sang, allusion au patron flammé rouge de la caudale.

Populations connues : Mountessi CMBB 89-19, Province Moutessi - Rivière Vouvou CMBB 89-01

Description

Population étudiée : GHP 82/4.
Mâle : La forme du corps est relativement trapue, le pédoncule caudale étroit et le museau court. Le dos est brunâtre et les flancs bleu-vert métallique très lumineux. La lèvre inférieure est d'un bleu très soutenu, l'oeil est, lui aussi, légèrement bleu ; quant à la ponctuation, rouge sur le corps, elle est très variable d'un individu à l'autre. Ce ne sont pas des points mais plutôt de petites macules très irrégulières. Il peut n'y en avoir que quelques unes disséminées sur tout le corps ou bien, et surtout certaines, coalescentes, arrivent à former des lignes épaisses et irrégulières. Les nageoires possèdent la même teinte de fond que le corps, bleu-vert ; là aussi la ponctuation est très variable.
A la base de la dorsale : gros points rouges pouvant se rejoindre chez certains individus pour former une bande. Dans la partie centrale, des points ou des flammules puis une bande submarginale rouge plus ou moins complète et enfin un fin liseré bleu clair.
Anale : même disposition symétrique que la dorsale (souvent 5 points rouges à la base). Il faut noter quelques traces de jaune, absent sur la dorsale.
Caudale : symétrique, fin liseré bleu marginal supérieur et inférieur, bandes submarginales rouges assez épaisses, partie centrale flammée de rouge. Ventrales : jaunes avec des points rouges à la base.
Pectorales : légèrement orangées et ourlées de bleu.
Femelle : Légèrement plus petite que le mâle. Couleur beige, ponctuation rouge présente mais discrète sur le corps. Elle est plus importante sur les nageoires impaires, ce qui leur donne un aspect rougeâtre. La lèvre inférieure est bordée de rouge.


Comportement

Calme et peu craintif
Intraspécifique : bon
Interspécifique : non observé.


Maintenance et élevage

Maintenance : Rien de spécial : bac habituel pour le maintien des Aphyosemion, contenance : 5 à 10 litres pour un couple, le fond est à la convenance de chacun, mais un fond sombre est préférable car il sécurise les poissons et met mieux en valeur leurs couleurs.
eau de dureté moyenne (TH: 10 f)
végétation : mousse de Bogor, Microsorium, Anubias sp., etc.
Si l'on respecte les changements d'eau périodiques, les poissons adultes sont peu sensibles aux maladies. Cette espèce n'est pas trop timide, ce qui est agréable car ce n'est pas toujours le cas avec nos killies.
C'est un assez gros mangeur : nourritures vivantes variées si possible.

Nourriture : Toutes proies vivantes ou congelés

Reproduction : C'est là que notre poisson pose problème.
Pour la ponte nous ne rencontrons pas de difficulté : les poissons convenablement nourris ne seront pas avares pour nous fournir quelques douzaines d'oeufs.
Les oeufs relativement gros (1,3-1,5 mm) sont peu sensibles aux moisissures.
Incubation : environ 3 semaines à la température de 20 à 22°C. Les alevins sont assez robustes pour prendre comme première nourriture des nauplies d'artémias. Dans les premières semaines, les alevins se nourrissent et grandissent normalement. Les ennuis commencent lorsqu'ils atteignent la taille de 1 à 1,5 cm et jusqu'à la sexuation (même un peu après).
Pendant cette période, ils sont très sensibles à l'Oodinium. Il faudra ouvrir l'oeil car il n'est pas rare de voir tout un élevage décimé par la maladie.
A la première apparition des points blancs, il faudra traiter. Pris au début, le sulfate de cuivre donne de bons résultats (voir article de S. Mallet KR 1-1987). Passé ce cap, on pourrait se croire à l'abri de nouveaux problèmes, c'est sans compter avec un sexe ratio aberrant, à partir de F (?):
1ere reproduction : 30 poissons, 2 mâles.
2ème reproduction : 30 poissons, 1 mâle.
Malgré tout, en persévérant, à la troisième et quatrième reproduction, toutes deux F(?)+3, le sex-ratio s'est mieux équilibré, toujours en faveur des femelles mais avec un nombre plus raisonnable de mâles. Tout cela sans changer les conditions de maintenance, mais, bien sûr, un paramètre incontrôlable a pu changer.



Origine géographique

Le poisson était connu avant sa description. SCHEEL le présente dans Rivulins of the Old World sous le nom de Aphyosemion louessense. Mais, après les captures de différentes populations de A. louessense par J. BUYTAERT, W. WACHTERS et J.H. HUBER, on s'aperçoit que le poisson de Mindouli n'appartient pas au groupe A. louessense mais au groupe A. labarrei. De ce fait, il se trouve être une nouvelle espèce non décrite. Il fut capturé par P. BRICHARD en 1964 puis par J.H. HUBER en 1978 à Mindouli (RPC 175) et enfin par les hollandais HELTZEL et PAP en 1982 dans la même région.

Ecologie : LOCALITE TYPE: Mindouli dans le sud de la République populaire du Congo, à environ 100 km à l'ouest de Brazzaville. RPC 175, à Mindiouli : ruisseau Vomo, "fossé" d'eau peu courante traversant le village (80 cm de large, 10 à 60 cm de profondeur) et encombré de grandes herbes. Espèces sympatriques : Ctenopoma sp. et Hemichromis sp. Le 9 août 1978 à 8h30 : Température de l'air : 20,1°C Température de l'eau : 20,3°C DH < 0,5 et pH = 5,8





Bibliographie

Huber, J.H. 1981. A new but well known Aphyosemion species from the southern congolese plateau, Aphyosemion zygaima n. sp. Tropical Fish Hobbyst 29 (8) : 23-30.
Rev. Fr. Aquariol. 9 (1982) 1-26
Bulletin AKFB Nº 5-6 (1984)

Documentation

M. CHAUCHE

Conclusion

Espèce intéressante par sa beauté, son manque relatif de timidité et, peut-être aussi, pour ses problèmes.

Les articles en rapport avec Aphyosemion zygaima

Prospection au Congo

30-06-2019
260
0
C'est le 6 août 1980 que, un peu anxieux, nous montons dans l'avion en partance pour Brazzaville.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.