Laimosemion agilae

358 vues
03-11-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Laimosemion agilae
Laimosemion agilae Ancienne piste St Anne GMRWZ 09-07 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Laimosemion agilae
Laimosemion agilae sans population adulte, Olivier Buisson

fiche Mémo

Groupe
11. Rivulus, ...
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
5 - 8
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Répartition géographique
  • Guyane Française
  • Guyana
  • Suriname


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Laimosemion
Espèce :agilae
Descripteur :Hoedeman, 1954
Origine :Guyane Française, Guyana, Suriname
Référence :FT nº1987-105 parue le 1er juin 1987
Synonymes :Rivulus manaensis Hoedeman, 1961.
Signification :agilae : de Agila au Surinam où l'espèce fut découverte pour la première fois.

Populations connues : Ancienne piste St Anne GMRWZ 09-06, Ancienne piste St Anne GMRWZ 09-07, Bagne des Annamites G 00-13, Bagne des Annamites GL 97, Bakhuis Gebergte SUR 2015, Bois Diable GMRWZ 09-04, Brokopondo District SU 03-18, Brokopondo SU 03-12, Cacao Guyane 2016, Cayenne, Champs Virgile T 16-02, Chutes de Fourgassier GCLZ 04-01, Chutes Voltaire FG-FSL 07-11, Chutes Voltaire FG-LL 07-07, Chutes Voltaire FGLSM 11-22, Crique Bois Diable GMRWZ 09-04, Crique Couleuvre FG MJAL 15-08, Crique Eva GMRWZ 09-16, Crique Gabrielle - Roura GLQ 00-09, Crique Grand Laussat GFL 10, Crique l'Anguille 2002, Crique Lambert G 00-12, Crique Manaré, Crique Manceliére FG-LSM 2011-16, Crique Maurice GMRWZ 09-17, Crique Morpio FG-FS 07-10, Crique Morpio SH-FG 05-03, Crique Morpio T 16-03, Crique Nancibo T 2018, Crique petit Laussat S-FG 2014, Crique Soumourou 2007, Crique Soumourou GMRWZ 09-03, Crique St Martin Q 2017, Crique Voltaire - Maroni GLQ 00-03, El Valle, Forêt des Malgaches, Fourgassier FG-FSL 07-03, Garage Petits Carreaux GK 00-02, Grand Matoury FG-LL 07-01, Haut des chutes Voltaires GMRWZ 09-15, JRG 03-21, Kourou JRG 03, Kourou pista hacia Saramacca JRG 03-05, Kunana, Lac Rorota 2 G 00-02, Lago Marant JRG 03, Mapa Lake- Berbice River, Mata Falls, Mathoury La Mirande 1 FGGC 15-14, Mathoury La Mirande JRG 03-12, Matoury, Matoury Cotoniere Est GCLZ 04-05, Matoury Le Mirand JRG 07, Moengotapoe S-LL 07-08, Mont Joly, Montagne de Kaw, Montagne des Peres, Montagne des Singes GFL 10, Montagne des Singes SD-FG 03-03, Montagne des Singes SH-FG 05-01, Montagne du Mahury GML 99-01, Montagne Kaw 07-04b, Montsinery, Nancibo, Organabo, Oyapock Q 2017, Piste Paul Isnard PK10 2002, Piste Paul Isnard PK27,5 - Crique Tatou, Piste Risquetout 2002, PK15, Remire-Montjoly SH-FG 05-07, Rivière Hervieux G 00-04, Rivière Hervieux GML 96-01, Rivière Hervieux JRG 03-10, Rivière Hervieux JRG 07, RN1 Route Malmahoury, Roche Tablon G 00-05, Rorota S-FG 2014, Roura, Route Est PK41,6 GLQ 00-12, Route Soramaca GML 96-08, Saut caouenne, Sentier forestier Crique Valentin GCLZ 04-02, Sentier Rorota FGGC 15-12, Sentier Rorota G 00-01, Sentier Rorota GR 05, Sentier Rorota YG 09, Sentier Rorota-Monjoly GLQ 00-10, St Eugene 2002, St Laurent, SVS 00-06, SVS 00-09, Swamp JFK Highway Surinam 2015, Tartata Panasquera BRLSM 11-06, Timehri Airport-East Bank, Turusand

Description

La robe du mâle est bleu métallique du nez jusqu'au niveau de la nageoire anale, rouge brun dans la partie arrière. La couleur n'est pas uniforme car il s'agit en fait d'un dégradé de bleu à rouge brun obtenu par une ponctuation plus ou moins importante. Seul le pédoncule caudal est uniformément rouge brique.
DESCRIPTION : Laimosemion. agilae PK15 :Au niveau de la nageoire anale, le bleu et le rouge alternent en formant des bandes irrégulières presque verticales.
Le dos est verdâtre et la partie supérieure de la tête est beige-vert. La partie inférieure est blanchâtre et délimitée de la partie supérieure par une bande noire qui relie les deux yeux en passant par le museau. Le ventre est blanchâtre.
Les nageoires pectorales sont beige transparent.
La nageoire dorsale est rouge orangé, avec des rayons rouges, ponctués de bleu. Le bord supérieur présente un liseré bleu brillant.
La nageoire caudale est presque rectangulaire avec des coins arrondis. Elle présente une bande inférieure noire assez fine chez PK15. Un jaune souffre borde la partie verticale et le bord supérieur. Cette nageoire est rouge brique avec des rayons très peu marqués.
Les nageoires ventrales sont rouge brique mais de taille très réduite.
La nageoire anale présente une coloration d'un rouge plus brillant et est ornée d'un liseré jaune orange dans sa partie inférieure.
La femelle présente une robe beige presque uniforme. Sa caudale est également rectangulaire mais ornée de quatre bandes légèrement concentriques brun noir. Anale et ventrales sont rouge orangé. La tache " rivulus" est très visible.
DESCRIPTION : Riv. agilae Saut Caouenne
La robe du mâle est beaucoup plus brillante. Le rouge brique devient rouge carmin et le bleu virant au bleu violacé. La gorge est presque blanche ainsi que le ventre.
La nageoire caudale présente une ponctuation bleue dans sa partie arrière. Le bord inférieur est orné d'un double liseré, extérieurement noir puis rouge qui se poursuivra sur la bordure verticale et supérieure.
La femelle a une robe avec une ponctuation jaune verdâtre dans la partie arrière. La nageoire caudale présente un dessin assez particulier. La nageoire anale est rose orangé.
DESCRIPTION : Riv. agilae Montagne des pères
Le mâle présente une coloration bleue mauve ponctuée de brun rouge. Cette ponctuation est presque uniforme et ne donne plus l'impression que le poisson est moitié rouge, moitié bleu. La gorge est orange et quelques fois presque rouge orangé.
La population est surtout reconnaissable à la couleur orange vif des nageoires ventrales et anale.
Le liseré noir qui orne la partie inférieure de la caudale est très marqué. Selon la lumière, une bande jaune ou bleu pâle est visible sur le bord supérieur et vertical de la caudale.
La femelle est beige uniforme. Seules les nageoires ventrales et anale jaune orange sont sa coquetterie. La nageoire caudale présente un dessin assez fouillis où l'on retrouve un peu le patron de PK15.
Bien entendu, il ne s'agit là que de trois populations que je maintiens depuis quelques années. Le temps n'a pas altéré la coloration des mâles malgré les générations successives. Mais peut-on être affirmatif lorsque l'on connaît l'incidence de la nourriture dans la coloration des poissons ? Il m'est arrivé de ne pas reconnaître mes poissons chez un autre killiphile qui les nourrissait différemment.


Maintenance et élevage

Maintenance : Laimosemion. agilae est un poisson robuste. Pendant longtemps, j'ai cru qu'agilae voulait dire agile car c'est un très bon sauteur et le bac de maintien doit être hermétique.
Deux ou trois couples ou trios sont maintenus dans un bac de quarante litres environ. Eau de pluie coupée à 50 % d'eau de conduite. Température 22 à 24 °C. Pas ou peu de filtration.
Plantation constituée de mousse de Boghor, Ceratophylle. Trois ou quatre mops servent de support de ponte.
Seules des nourritures vivantes sont distribuées : vers de vase, daphnies, larves de moustiques, vers de terreau hachés .

Reproduction : Les œufs sont prélevés avec délicatesse tous les deux ou trois jours. Ils sont placés dans un petit bac rempli d'eau de pluie coupée à 50 % également. Je les dépose sur un lit de mousse de Boghor.
Cette méthode permet de mieux suivre leur développement et une dissémination qui diminue les risques de contamination en cas de moisissure.
L'incubation dure de 20 à 30 jours suivant la température. Laimosemion. agilae semble toutefois apprécier les températures au-dessus de 25 °C mais supporte bien les 18 à 20 °C.

Elevage des alevins : Dès leur nage libre, les alevins acceptent les nauplies d'artémias et les micro-vers. La croissance est assez lente. La taille du centimètre est atteinte vers le deuxième mois et c'est à ce moment que l'on reconnaît les femelles à la tâche Rivulus. Vers le sixième mois, les poissons sont adultes.



Origine géographique

Cette espèce est la plus connue. On trouve également une forme jaune plus à l'est. Une population plus rouge fut découverte près de Phedra (De Boer 1981, Killi Nieuws 11.4 août 75-79). Cette coloration fut également découverte en Guyane Française sur toute la zone côtière d’Oraganaho à l'embouchure de la rivière Mana Mahury, de Montjolie sur la péninsule de Cayenne. Le même poisson se retrouve à l'intérieur des terres au lieu dit PK15 au sud de Kourou. Vit en sympatrie avec Lai. xiphidius,Laim. urophtalmus et Laim. species PK15.





Conclusion

Laimosemion. agilae est une espèce qui semble être largement distribuée au Surinam et en Guyane Française. Nous aurons sans aucun doute d'autres populations à élever , ce poisson mérite une plus grande diffusion.
AUTEUR KILLIPHILE : G. COUTURE

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.