Pseudepiplatys annulatus

807 vues
03-11-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pseudepiplatys annulatus
Pseudepiplatys annulatus Monrovia adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pseudepiplatys annulatus
Pseudepiplatys annulatus Monrovia adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pseudepiplatys annulatus
Pseudepiplatys annulatus Maboshi SLCD 84-32 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pseudepiplatys annulatus
Pseudepiplatys annulatus Maboshi SLCD 84-32 adulte, Olivier Buisson
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Pseudepiplatys annulatus
Pseudepiplatys annulatus Fandié GRCH 93-241 adulte, Olivier Buisson

fiche Mémo

Groupe
10. Epiplatys, Aplocheilus, ...
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 7
L'aquarium
Volume minimum
10 litres
Eclairage
Plantation
Les poissons
Taille
0 - 4 cm
Taille
0 - 4 cm
Maturité
Incubation
Durée de vie
Type de pondeur
non-annuel


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Pseudepiplatys
Espèce :annulatus
Descripteur :Boulenger, 1915
Origine :
Référence :FICHE TECHNIQUE nº 1978-16 parue le 1 avril 1978
Synonymes :Epiplatys annulatus CLAUSEN, 1967
Signification :Epiplatys : aplati sur le dessus. , annulatus : avec des anneaux.

Populations connues : Cap Verga GCLR 06-23, CI, CI 03, CI 06, CI 08, CI 09, CI 17, Conakry, Dandayah GCLR 06-27, Fandié GRCH 93-241, Foredugu Sierra Leone 2009, Guinée CI 00, Guinée CI 10, Kasewe Forest, Kinkon GRCH 93-216, Maboshi SLCD 84-32, Monrovia, Serabu SLCD 84-28

Description

Il est impossible de confondre P. annulatus avec une autre espèce. La première caractéristique est sa petite taille (4 cm au maximum). Le Poisson est fondamentalement argenté sur imprimé de quatre “anneaux” noirs relativement larges par rapport à la taille du poisson. Chez le mâle, les rayons médians de la caudale sont prolongés, donnant pratiquement à cette nageoire la forme d’un triangle isocèle.
Chez la femelle cette nageoire est arrondie. Celle-ci ne possède aucune coloration des nageoires et est très légèrement plus petite que le mâle.
Les différences entre les trois populations signalées ci-dessus se trouvent dans la livrée de l’anale et de la dorsale, Conakry : marque rouge au centre de la dorsale, anale incolore ou très claire, partie inférieure des pectorales rouge clair à jaune. Kawese : marque rouge sur le tiers antérieur de la dorsale, anale incolore ou très claire, partie inférieure des pectorales rouge clair à jaune. Monrovia : pas de marques rouges dans la dorsale, mais dans la partie postérieure de l'anale, partie inférieure des pectorales rouge.


Comportement

P. annulatus est manifestement un poisson grégaire, non territorial comme le sont bon nombre d’autres killis et Cichlidés, mais il semble qu’il existe au sein d’un groupe une hiérarchie bien établie qui n'est jamais remise en question. Point n’est besoin pour le mâle dominant de se battre ou de se montrer agressif vis-à-vis de ses congénères pour faire reconnaître sa supériorité


Maintenance et élevage

Maintenance : Notre poisson n’est pas difficile en ce qui concerne les conditions de l’eau pourvu qu’elle soit très propre. DH jusqu’à 10 – 12 ; pH de 6,6 à 7,2 ; Température de 22 à 26 °C.
ARNOULT (comm.pers.) Préconise la maintenance de l’espèce dans un bac relativement long et peu profond, doté d’un filtre sous gravier dont on recourbe l’extrémité supérieure de l’exhausteur afin de créer un léger courant de surface. Une bonne couverture de plantes de surface et un bon éclairage conviennent très bien à l’espèce. Alimentation : poisson peu difficile, mais qui a besoin de nourriture de taille relativement petite, apprécie les nauplies d’artémias et les nourritures sèches fines.

Reproduction : Comme pour bon nombre de killis deux méthodes peuvent être adoptées : La méthode naturelle et la méthode artificielle. La seconde est vivement à déconseiller, elle met en jeu la récolte des œufs très petits (moins de 1mm) et donc plus difficiles à déceler et très sensibles.
La méthode à conseiller consiste à isoler deux trios dans un bac de 10 litres dont le fond sera recouvert de tourbe fibreuse et la surface bien meublée de plantes de surface (riccia). On y laisse les reproducteurs une dizaine de jours, au bout desquels ils sont re-transférés dans leur bac de maintenance. Puis on laisse subsister environ trois cm d’eau au-dessus de la tourbe de façon à concentrer dans cet espace toute la nourriture. Celle-ci est fournie par les infusoires qui se trouvent naturellement dans le bac de par la présence du riccia. Suivront ensuite les nauplies d’artémias et enfin les nourritures usuelles.
Plus encore lors de la reproduction que de la maintenance, la propreté la plus stricte est de rigueur : Les alevins sont excessivement sensibles à toute pollution et il semble que l’association des plantes de surface et de la tourbe aide à maintenir l’eau claire et relativement propre.

Incubation : A une température d’environ 22-23°C l’incubation semble être de 10 à 12 jours. La croissance est très lente et il n’a pas encore été possible de différencier les sexes des jeunes avant l’âge de 5 mois (d’autres auteurs indiquent trois mois).



Origine géographique

Dans la nature, il vit essentiellement dans les marais non abrités du soleil. De ce fait l’eau est assez chaude et l’éclairage important (à ne pas perdre de vue pour sa maintenance en aquarium). La majorité des auteurs s’accorde à dire qu’il est assez rare partout où il se trouve, fait qui semblerait actuellement contredit par SCHMITT (1976) dans son rapport sur son récent voyage au Libéria.



Les articles en rapport avec Pseudepiplatys annulatus

Comment j'élève mes Annulatus

01-01-2019
229
1
Retour d'expérience de Thierry Moreau (ancien membre du KCF) (textes et photos) Mes aventures avec Pseudepiplatys annulatus remontent aux années 1992-1993 lorsqu'à la lecture d'un article sur cette espèce dans Aquarium Magazine, je tombais immédiatement sous le charme de ce poisson qui m'était, comme la plupart des killis, jusqu'alors inconnu. Fort d'une adhésion récente au KCF, je sollicitais Christian Cauvet qui fort gentiment m'envoya 2 ou 3 couples de la population GRCH 93/241 « Fandié » Fl.

Pseudepiplatys Annulatus : un bijou vivant

01-01-2019
305
1
Il y a quinze ans, en août 1992, paraissait dans le Killi Revue un article sur Pseudepiplatys annulatus que j'avais écrit pour mieux faire connaître et essayer de démythifier cette espèce, moins difficile à maintenir et à élever qu'on le dit parfois. Quinze ans après, ce poisson fait toujours autant rêver les killiphiles, et en particulier les nouveaux venus dans notre association, et il m'a donc semblé intéressant de reprendre la plume à son sujet, pour essayer d'en dire davantage encore, compte tenu de l'évolution des connaissances et de mes observations sur cette espèce, et également pour permettre aux killiphiles de fraîche date de mieux connaître ce poisson.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Kracmak KCF19033  
le 20 mai 2019 à 16h04
Kracmak KCF19033  
le 19 juillet 2019 à 09h18
1745572
le début | la fin