Aphyosemion aureum

128 vues
14-11-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Aphyosemion aureum
Aphyosemion aureum sans population adulte, Maurice CHAUCHE

fiche Mémo

Groupe
6. Autre Aphyosemion
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6,5 - 7
Conductivité (µS)
0 - 200
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Faible
Plantation
Dense
Les poissons
Taille
4,5 - 5 cm
Taille
4,5 - 5 cm
Maturité
1 an
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • Gabon


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Aphyosemion
Espèce :aureum
Descripteur :Radda, 1980
Origine :Gabon
Prononciation :o-ré-eum
Référence :FT nº 1988-112 parue le 1er décembre 1988
Signification :En rapport avec sa teinte dominante jaune d'or

Populations connues : 30km Ouest Moudouma PEG 96-21, 30km Ouest Moudouma EBT 96-16, 35km Koulamoutou-Mimongo GHP 80-06, 3km Nord Massango PEG 96-15, 47km Koulamoutou-Mimongo GHP 80-07, 5km Kouania-Koulamoutou PEG 96-12, BBW 00-15, Boudianguila GEB 94-09, BSWG 96-12, BSWG 97-11, GEB 94-06, GEB 94-08, GEB 94-09, Kouagna GACOCC 19-51, Mouila Pouvi PEG 96-13, Ouest Koulamoutou

Description

Mâle : La coloration du corps est, comme son nom l'indique, jaune doré avec chez certaines populations un reflet mauve comme chez A. ocellatum.
Sur la tête et les opercules, les barres rouges obliques typiques des Aphyosemion sont présentes mais malgré tout peu marquée.
Juste derrière les opercules, deux lignes de points rouges fort discrets débutent pour s'arrêter à la hauteur des nageoires pelviennes. Ensuite, le corps est de teinte uniforme sans autre point ou ligne.
La dorsale est jaune avec quelques points rouges situés à la naissance de celle-ci et entre les rayons, une étroite bande marginale rouge est présente.
La caudale est uniformément jaune à l'exception des bandes marginales inférieure et supérieure qui sont rouges et d'un ourlet bleuté à la partie postérieure.
L'anale présente deux teintes de surfaces sensiblement égale. Le rouge à la partie basale et le jaune dans la partie inférieure qui est bordé parfois par une très étroite bande rouge discontinue.
Les pelviennes présentent le même patron de coloration que l'anale: rouge à la base et ensuite jaune.
Les pectorales sont jaune orangé.
Femelles : La couleur du corps est jaune comme chez le mâle mais légèrement atténuée. Les nageoires sont incolores.


Maintenance et élevage

Maintenance : Un bac de 10 litres convient bien pour un couple. On emploiera, comme d'habitude pour les Aphyosemion, une eau aux caractéristiques suivantes : TH 10 environ, pH légèrement acide 6,8 environ. On peut saler légèrement. Eclairage moyen. Cette espèce craint la chaleur, la température recommandée peut varier entre 18° et 20°C, au dessus de 25°, la santé et même la vie des poissons est en danger.
Aménagement du bac: le bac doit être assez sombre. Fond de couleur foncé (exemple argile expansée). Côtés obscurcis, végétation assez dense, microsorium, mousse de Java car cette espèce est timide.
Bac non filtré, aération par diffuseur. Changements d'eau assez fréquents et en faible quantité plutôt que de façon trop espacée et en trop grande quantité car l'espèce est relativement fragile.

Nourriture : Toutes proies vivantes et congelés

Reproduction : Le bac décrit pour la maintenance convient parfaitement pour la reproduction. Il suffit d'y ajouter une touffe de tourbe fibreuse, lieu de prédilection pour la ponte.
Un bac plus petit peut tout aussi bien faire l'affaire, l'essentiel étant de l'aménager comme le bac de maintenance pour que nos timides pensionnaires puissent y trouver des cachettes.
La tourbe est retirée du bac au bout d'une quinzaine de jours et, soit les oeufs en sont prélevés soit le tout est mis, après avoir vérifié la présence d'oeufs, dans un récipient avec de l'eau aux caractéristiques similaires à celle du bac des reproducteurs.
Pour continuer la récolte d'oeufs une nouvelle touffe de tourbe est introduite dans le bac de reproduction.
Les alevins malgré leur petite taille à la naissance sont capables d'absorber des nauplies d'artémias et des micros-vers.
L'espèce n'est pas très prolifique et pose quelques problèmes de maintenance.
C'est à partir de la deuxième génération d'aquarium que se révèlent des difficultés de reproduction et d'élevage: les poissons sont de moins en moins prolifiques, leur taille diminue et les couleurs deviennent ternes.
Ces phénomènes se constatent pour tous les poissons du groupe ainsi que pour tous les poissons originaires du massif Du Chaillu pour lesquels les essais de reproduction et de maintenance n'ont pas été couronnés de succès (A. joergenscheeli, A. hofmanni, A. hanneloreae).

Lieu de ponte : Tourbe

Incubation : L'espèce est non-annuelle: les oeufs éclosent au bout d'une vingtaine de jours.



Origine géographique

Localité type : (GHP 7/80) 47 km au sud-ouest de Koulamoutou sur la route nationale n°6 en direction de Mimongo, aux environs du village de Mouila, à une altitude de 470 m dans le massif du Chaillu, Province Ogooué Lolo, Sud Gabon. Autres points de capture connus : Massambi, Koulamoutou.

Ecologie : Cette espèce habite les petits ruisseaux forestiers, du système supérieur Lolo-Yaou.





Bibliographie

AC RADDA et E. PURZL - KILLIFISCHE AUS ALLER WELT Band 4.
Maurice CHAUCHE

Conclusion

Aphyosemion aureum est un killi fragile, peu agressif plutôt timide qu'il faut maintenir avec beaucoup d'attention et de soins : propreté et qualité de l'eau.
Ce n'est qu'au prix de ces précautions qu'on pourra jouir de ce poisson aux couleurs délicates et à la longévité malgré tout assez grande.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.