13-16 mai 2021
Allemagne DKG : Congrès de la DKG    En savoir +

Simpsonichthys boitonei

569 vues
03-11-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Simpsonichthys boitonei
Simpsonichthys boitonei adulte, Olivier Buisson

fiche Mémo

Groupe
9. Annuels Sud-Américains
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6 - 8
L'aquarium
Volume minimum
20 litres
Les poissons
Taille
4 - 5 cm
Taille
3 - 3,5 cm
Durée de vie
Dans de bonnes conditions, ces poissons peuvent vivre plus d'un an.
Type de pondeur
annuel
Répartition géographique
  • Brésil


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Simpsonichthys
Espèce :boitonei
Descripteur :De Carvalho, 1959
Origine :Brésil
Référence :FT nº 1980-045 parue le 1er octobre 1980
Signification :Simpsonichthys : dédié à C.J. Simpson, Californie; ichthys = poisson. boitonei : dédié à José Boitone, collecteur des types

Populations connues : Guará M 2017, Muervienna

Description

DESCRIPTION DU Mâle :
Le corps est assez aplati latéralement, le dos est brun verdâtre. Les flancs présentent deux parties à coloration différente : la partie située en avant de l'anale présente une alternance de bandes verticales, brun-orangé à chocolat et de bandes bleu ciel à blanc bleuté. Leur nombre varie selon les individus. La tête présente également ce type de coloration, avec trois bandes brunes sur les opercules et une traversant l'œil. La partie en arrière de la nageoire anale est brun-rouge à chocolat, avec 2 ou 3 rangées de points bleu ciel incomplètes et dans le sens horizontal.
Les nageoires pelviennes sont incolores avec une mince bande marginale bleu- ciel.
La dorsale est en pointe, un peu comme chez Nem. whitei, et elle est placée en avant de la nageoire anale. Elle présente une mince bande marginale bleu-ciel, une bande submarginale plus large et brun foncé, puis une rangée de points bleu ciel à jaune-vert clair suivant l'incidence de la lumière ; cette rangée de points peut former une bande incomplète. Le reste de la nageoire est brun parsemé de points bleu ciel.
L'anale présente le même patron de coloration, mais la bande sub-marginale bleue tend à être complète. Dans la partie proche du corps, les rayons sont bleus. Elle est également pointue.
La caudale est ronde, bordée par une bande marginale bleu ciel brillante. Le reste de la nageoire est brun avec des rayons bleu ciel près de la racine.
La bouche est relativement petite et tournée vers le haut. Les yeux, placés en position très antérieure sur la tête, sont jaunes avec une bande verticale brune.
Taille : 5 cm.

DESCRIPTION DE LA FEMELLE :
Corps gris avec des bandes verticales plus foncées, une ou deux taches noires sur les flancs. Nageoires incolores. Nombre de rayons plus faible que pour le mâle à la dorsale plus arrondie.
Taille : 3 cm.


Comportement

Les mâles doivent être maintenus séparés les uns des autres, pour éviter les combats qui se finissent pratiquement toujours par des nageoires déchirées. Les mâles ne sont pas agressifs vis-à-vis des femelles, mais il vaut mieux mettre un mâle avec deux femelles.
Ces poissons passent presque tout leur temps immobiles (surtout les mâles), très près du fond ou sur le fond. Ils sont assez craintifs et restent souvent cachés dans la mousse de Java.


Maintenance et élevage

Maintenance : Sympsonichtys boitonei se contente d'un petit bac de 15 litres pour un trio. Une touffe de mousse de Java est placée dans le bac ainsi qu' un pot en verre, genre de pot à confiture, de 10 cm de haut et contenant 6 à 7 cm de tourbe pulpeuse.
Ce système permet la récolte des œufs plus facilement. Le mâle passe souvent de longs moments au-dessus du pot et essaye d'y attirer la femelle.
Une très légère aération est maintenue dans le bac. L'eau utilisée est de l'eau de conduite (TH 20, pH 7.4), mais ces valeurs sont modifiées par la présence de la tourbe.
La température est maintenue entre 18 et 23 °C. Les bacs ne reçoivent aucune lumière artificielle.

Reproduction : Le mâle essaye d'attirer une femelle au-dessus de la tourbe par une nage typique : Les nageoires sont serrées contre le corps, les pointes de l'anale et de la dorsale s'écartent du corps et sont pratiquement verticales. La caudale est resserrée et forme une pointe. La nage est un peu ondulante. Ce comportement ressemble beaucoup à celui de Leptolebias ladigesi.
Les poissons pondent en plongeant dans la tourbe. Le nombre d'œufs pondus est assez faible : environ 10 par femelle et par semaine. Ils sont assez gros (environ 1,5 mm), jaune clair et très peu adhésifs.

Elevage des alevins : Dès la nage libre, les alevins peuvent manger des artémias fraîchement écloses. Puis, vers 2 mois et demi, on peut donner de petits vers de vase et un peu de nourriture sèche genre TétraOvin, ce qui constitue la nourriture des adultes.
La croissance est assez lente, la taille de 1 cm est atteinte à environ 2 mois.
Les sexes peuvent être différenciés vers un mois par la taille de la dorsale, qui est plus grande chez le mâle. Plus tard, les bandes verticales grises de la partie postérieure du corps du mâle disparaissent, la bande marginale bleu de la caudale apparaît, puis des points bleus apparaissent sur le pédoncule caudal. En même temps, chez la femelle, les bandes grises sont accentuées, ainsi que les taches noires sur les flancs.
La coloration adulte n'est complète que vers deux mois et demi.
Le sex-ratio est équilibré puisqu'il y a autant de mâle que de femelles.



Origine géographique

Ecologie : On sait assez peu de choses sur l'habitat fréquenté par cette espèce. Au vu de la relativement courte durée d'incubation ( une incubation en eau est même possible, semble-t-il), on peut penser que la saison "sèche" est peu marquée dans les régions fréquentées. Ceci peut être dû à l'altitude (plus de 1000 m). La localité typique a été détruite lors de la construction d'immeubles à Brasilia. La population actuelle est issue d'un endroit tenu secret par l'importateur, dans la région de Brasilia. Simp. Boitonei est une espèce rare.



array(0) { }

Bibliographie

AUTEUR KILLIPHILE : G. KOUDOURADJIAN

Documentation

De Carvalho (1959) "novo genero e nova especie de peixe anual de Brasilia, com uma nota sobre os peixes anuais da Baixada Fluminense, Brasil." Bol. Mus. Nac. Zool.,201: 1-10; Rio de Janeiro.

Génétique

Position systématique: Simp. boitonei est une espèce monotypique; pour la création de ce genre, de Carvalho s'est appuyé sur le fait que l'espèce ne possède pas de nageoires ventrales, cas unique chez les Cynolébias. Depuis, de nombreux auteurs allemands et américains (voir F. Peters et L. Seegers, Aquarien Magazin (8), 1978) pensent que l'espèce doit être rattachée à Cynolébias, l'absence de ventrales n'étant pas pour eux, un critère suffisant pour créer un nouveau genre, d'autant plus que plusieurs espèces de killies sont dans ce cas (par exemple Cyprinodon diabolis et Aphanius apodus). Par la forme, on peut rapprocher Symp. boitonei des petites espèces que sont Austrol. nigripinnis ou encore Mic. antenori. On ne peut cependant pas le rattacher à un groupe particulier.


Conclusion

Espèce assez facile pour ceux qui ont déjà élevé un annuel d'Amérique du Sud (Austrol.nigripinnis ou Nem. whitei) et très intéressante. Le nombre relativement faible d'oeufs pondus empêche une diffusion rapide de ce poisson très beau.

Les articles en rapport avec Simpsonichthys boitonei

Le genre de poissons annuels Simpsonichtys (1999)

05-04-2020
635
1
La famille des Rivulidae compte actuellement 20 genres et 204 espèces.

Simpsonichthys boitonei

27-10-2019
710
0
Le genre Cynolebias, originaire d'Amérique du sud, comporte de très nombreuses espèces, mais qui demeurent dans l'ensemble très rares en aquarium.

Promenades brésiliennes

18-08-2019
527
4
Observations et mesures dans les mares temporaires du Cerrado et de la côte atlantique brésilienne Texte et photos par Didier PILLET - KCF

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.