14 janv 2023
KCF Est : Killi - galette - des rois    En savoir +
14-16 avr 2023
KFN Pays Bas : Congrès de la KFN 2023   
18-21 mai 2023
Allemagne DKG : Congrès de la DKG 2023    En savoir +
8-10 sep 2023
SKS Suède, Danemark, Finlande : Congrès de la SKS 2023   
14-17 sep 2023
CZKA République Tchèque : Congrès de la CZKA 2023   

Nothobranchius kafuensis

1693 vues
13-04-2020

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Nothobranchius kafuensis Mambova ZAM 03-01 male adulte Olivier Buisson 2022-12-06 18:18:23
Nothobranchius kafuensis Mambova ZAM 03-01 adulte
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Nothobranchius kafuensis Mambova ZAM 03-01 male adulte Olivier Buisson 2022-12-06 18:18:23
Nothobranchius kafuensis Mambova ZAM 03-01 adulte
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Nothobranchius kafuensis Mambova ZAM 03-01 male adulte Olivier Buisson 2022-12-06 18:18:23
Nothobranchius kafuensis Mambova ZAM 03-01 adulte
Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Nothobranchius kafuensis Lukanga swamp ZAM 08-02 male adulte Olivier Buisson 2022-12-06 18:18:23
Nothobranchius kafuensis Lukanga swamp ZAM 08-02 adulte

fiche Mémo

Groupe
8. Nothobranchius, Fundulosoma, ...
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6,5 - 7,5
Conductivité (µS)
100 - 180
L'aquarium
Volume minimum
20 litres
Eclairage
Normal
Plantation
faible
Les poissons
Taille
5,5 - 6 cm
Taille
4,5 - 5 cm
Durée de vie
1 an
Type de pondeur
annuel
Répartition géographique
  • Zambie


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Nothobranchius
Espèce :kafuensis
Descripteur :Wildekamp & Rosenstock, 1989
Origine :Zambie
Signification :En référence au Parc National de Kafue

Populations connues : Chunga, Kasanka, Kayuni ZAM 97-01, Kayuni ZAM 97-09, Kayuni State Farm, Kayuni ZAM 09-01, Kayuni ZM 12-01, Lochinvar, Lukanga swamp ZAM 08-02, Lukanga ZAM 10-12, Mambova ZAM 03-01, Nanzhila river ZMTV 94, Nega Nega ZAM 92-01, Nega Nega ZAN 03-03, Nega Nega ZAN 92-01, Nega Nega ZM 12-06, ZAM 08-01

Description

Au Sud de la province du Shaba, en Zambie jusqu'en Namibie (Caprivi Strip) vivent des populations plus éloignées du genre Nothobranchius. Parmi celles-ci se trouve une espèce non encore décrite, probablement une forme de N. polli, actuellement connue sous le nom de Nothobranchius sp. Kayuni state farm..
Dans la partie sud du Mozambique et au Nord de l'Afrique du Sud vit la plus belle espèce du genre Nothobranchius, à savoir N. rachovii, Ahl 1926. Telle est la limite sud de répartition des espèces et formes du sous-genre Nothobranchius.
Le mérite de l'importation de cette population revient à Monsieur John Rosenstock qui prospecta la Zambie et la Tanzanie en 1979 et qui résida les 4 et 5 décembre de cette année à la Kayuni state farm.
Cette ferme se trouve à 10 km au Nord de Monze et à 180 km au Sud-Ouest de la ville de Lusaka sur la route se dirigeant vers les Chutes Victoria sur le fleuve Zambêze.
A proximité immédiate de cette ferme, dans des fossés temporairement inondés, M. J. Rosenstock captura de jeunes Poissons, mesurant 6 à 8 mm, qui furent ramenés au Danemark où ils furent pris en charge par un connaisseur du genre Nothobranchius, Monsieur Mogens Juhl. Un seul alevin périt durant le transport aérien. Bientôt, M. Juhl obtint deux couples reproducteurs dont sont actuellement originaires tous les N. sp. Kayuni state farm élevés.
Cette population se rapproche des espèces scientifiquement décrites N. polli et N. rachovii. Il a été émis l'idée qu'il s'agissait d'une population identique à N. sp. Kafve River, mais le spécialiste sud-africain des Nothobranchius, Dr A. Jubb, le conteste.
Dans la nature, les mâles atteignent 5,5 cm, les femelles sont plus petites d'environ 1 cm. Les mâles N. sp. Kayuni state farm se caractérisent par une excroissance du front.
Il existe deux formes de couleurs différentes se distinguant par la couleur des mâles. Pour l'une, la couleur rouge domine le bleu alors que l'autre est plus fortement colorée de bleu.
Le dessin de fond du mâle est bicolore : corps rouge rouille et grosse marque à reflet bleu sur les écailles, particulièrement sur les flancs. Le cou est rouge, particulièrement quand le poisson est excité.
Les nageoires pectorales sont transparentes, les ventrales bleu et rouge. La nageoire anale est marquée de rouge et de bleu ciel. Sa bordure inférieure est finement ourlée de noir. La nageoire dorsale est très belle, avec des marques irrégulières brun rouge et bleu ciel. La base de la caudale est rouille et la nageoire devient progressivement couleur rouille clair pour se transformer en bleu. L'iris de l'oeil est jaune doré.
La femelle a une couleur de corps terne sans marque. Toutes ses nageoires sont transparentes. L'iris de l'oeil est seul coloré, étant aussi de couleur jaune doré.


Maintenance et élevage

Maintenance : La maintenance se fait comme pour les autres espèces du genre Nothobranchius, par exemple, N. guentheri ou N. palmquisti. Ces killies aiment la nourriture vivante, de même qu'ils se contentent de températures relativement basses, entre 22 et 27°C.
Nothobranchius sp. Kayuni State farm est sensible à l'Oodinium, qui est le fléau de l'éleveur de Nothobranchius. En prévention, je préconise de fournir une nourriture de bonne qualité, de ne pas surpeupler les bacs, d'ozoniser l'eau régulièrement, 2 ou 3 fois la semaine, et de saler un peu l'eau avec du sel de mer ou de cuisine à raison d'1g par litre d'eau. Aucun de ces moyens préventifs n'est à lui seul suffisant pour préserver du parasite. La combinaison de tous ces moyens ne garantit même pas totalement contre une attaque.
Lorsque les poissons sont déjà atteints par l'Oodinium, ce que l'on peut voir par des points blanchâtres sur le corps et les nageoires, leur vitalité et leur appétit diminuant de plus en plus, j'augmente la température de 3 à 4°C et je change quotidiennement les 3/4 de l'eau et j'ozonise pour soigner. Il est difficile de fixer exactement la dose d'ozonisation suffisante, car le traitement dépend à la fois du volume et de la qualité de l'eau. Ce traitement réussit dans la moitié des cas, la probabilité de succès étant, selon mes constatations, toujours faible avec les poissons les plus vieux.
L'élevage de N. sp. Kayuni State farm est peu difficile. Les mâles ne sont pas très agressifs entre eux, aussi on peut garder dans un bac de 10 à 30 litres, plusieurs mâles et femelles dans la proportion d'un mâle pour deux femelles. Dans un petit bac de 5 litres, seul un trio sera gardé.
La qualité de l'eau a peu d'importance sur le pourcentage d'oeufs fécondés. J'utilise la même eau que pour la maintenance.
Le développement de l'embryon pour les oeufs maintenus dans de la tourbe à la température de 25-26°C prend 10 semaines et à la température de 20-22°C, environ 14 semaines..
Après cette période, je mets la tourbe contenant les œufs dans de l'eau de dureté limitée. Les jeunes mesurent environ 4 mm. Durant les premiers jours, ils peuvent être nourris d'infusoires, nauplies d'artémias et nauplies de cyclops.
Dans de bonnes conditions, la couleur des mâles apparait après 5 semaines, à cette époque apparaissent aussi les premières velléités de ponte. La taille adulte est atteinte entre deux et trois mois.
J'élève mes jeunes dans de l'eau dont le pH varie entre 5,9 et 6,3 et il se produit un fait assez désagréable : parmi les jeunes, il n'y a que 20 à 30 % de mâles, soit plus de deux fois de femelles. J'ai élevé trois générations de poissons jusqu'à sexuation, soit plus de 500 poissons et ce sex-ratio a toujours été le même.
Personnellement, je trouve cette population N. sp. Kayuni State farm très intéressante par ses couleurs et sa forme de corps. Cette population gardera certainement une popularité au moins égale dans l'avenir. On peut, en effet, très bien comparer ce poisson avec le N. rachovii, bien connu de tous.



Origine géographique

Nothobranchius kafuensis est originaire des marécages autour de la rivière Kafue, et du haut Zambèze en Zambie. L'espèce varie considérablement d'une localité à l'autre, principalement en ce qui concerne la quantité de couleur orange ou bleue, mais aussi l'épaisseur des bandes blanches et noires de la queue, et les motifs/colorations de la nageoire anale et dorsale





Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.