Fundulosoma thierryi

257 vues
30-10-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Fundulosoma thierryi
Fundulosoma thierryi sans population adulte, Maurice Chauche

fiche Mémo

Groupe
8. Nothobranchius, Fundulosoma, ...
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
5.5 - 7
Conductivité (µS)
10 - 300
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Modéré
Plantation
Dense
Les poissons
Taille
3 - 3.5 cm
Taille
2.5 - 3 cm
Maturité
4 ou 5 mois
Incubation
Durée de vie
Type de pondeur
semi-annuel


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Fundulosoma
Espèce :thierryi
Descripteur :Ahl, 1924
Origine :

Populations connues : Accra Plains GH 94-01, Ada GH 06-05, GH 06-03, GH 06-04, GH 06-08a, GH 06-08b, Ghana GH 94-01, GHN 06-02, RT 86-06, Sakoinse BFCB 2019

Description

Mâle: La forme du corps est intermédiaire entre celle, fine et allongée, d'un Aphyosemion et celle, plus trappue, d'un Nothobranchius. En lumière tamisée, les écailles dessinent un réticule bien marqué sur un fond crême aux beaux reflets bleu rouge.
La caudale est trilobée avec des pointes acuminées plus ou moins longues. La dorsale et la ventrale sont en forme de trapèze; elles sont margées de rouge et présentent des taches rouges irrégulières sur un fond dont la teinte va de l'orange vers le bleu. Les pectorales sont incolores avec un bord extérieur bleuté.
L'oeil est gros, bleu clair avec une grosse pupille noire.
Femelle: Elle ressemble beaucoup à une femelle de Nothobranchius avec un rangée de points rouges à la base de la dorsale. Sa teinte générale est crême.
Taille.
Ce sont des petits poissons avec une taille maximum de 3,5 cm pour le mâle et de 3 cm pour la femelle.


Maintenance et élevage

Maintenance : Je maintiens mes poissons dans des bacs de six à dix litres. Les bacs sont à la température de la pièce soit 20 °C en hiver et 33 à 34 °C en été. Les adultes supportent donc une assez grande plage de température. Les bacs sont équipés d'un filtre de coin, d'une grosse touffe de mousse de Java et de riccia en surface.
L'eau est douce avec une conductivité de 200 µS/cm environ et de pH acide.
Je change l'eau toutes les quatre à six semaines.

Nourriture : Pour les adultes comme pour les alevins, je distribue, une fois par jour, de la nourriture vivante : grindals, artémias, fouillis.

Reproduction : On peut employer deux méthodes.
Sans manipulation des œufs : dans un bac comportant une belle touffe de mousse de Java, on place un couple ou un trio que l'on enlève au bout de trois semaines. Les alevins apparaissent, entre quatre à six semaines. A ce moment-là il faut les nourrir avec des nauplies d'artémias et arrêter la filtration pour que les alevins ne soient pas happés par le filtre. Pour réussir il faut un bac bien équilibré et sain.
L'inconvénient de cette méthode réside dans l'immobilisation de plusieurs bacs pour une seule espèce.
Son avantage est que les alevins grandissent plus rapidement et sont plus forts.
Avec collecte des œufs : il faut procéder comme avec des Nothobranchius, c'est à dire, recueillir la tourbe toutes les trois à quatre semaines, l'assécher légèrement et la remettre en eau dans un délai de six semaines à trois mois suivant le besoin. J'en ai conservé plus de dix mois mais avec un mauvais rendement. Les œufs ont un diamètre d'environ 1 mm et ne sont pas adhésifs.
Les alevins grandissent rapidement et sont capables de se reproduire vers trois mois, voire plus tôt, s'ils sont très bien nourris.

Elevage des alevins : Ces poissons sont très sensibles à l'oodinium, surtout les alevins. Pour lutter contre cette maladie, je traite au sel marin en augmentant progressivement la salinité de l'eau jusqu'à obtenir une conductivité de l'ordre de 4200 S/cm maximum et une fois que j'ai constaté la disparition des points blanc, je fais des changements d'eau pour un retour progressif à la qualité de mon eau habituelle.



Conclusion

J'ai élevé plusieurs populations de ce poisson, la plus belle, pour moi, est celle de la "réserve du Pô", ramenée par un ancien du KCF il y a quelques années, lors d'une partie de pêche en Haute-Volta (l'actuel Burkina Fasso). La teinte de fond du corps est plutôt bleu pour cette population, alors que pour les autres elle est plutôt rouge. Malheureusement la première a disparu de mes bacs.
Hervé GONIN (KCF 91279)

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.