Fundulopanchax clauseni

742 vues
01-10-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Fundulopanchax clauseni Udi Berge
Fundulopanchax clauseni Udi Berge , Arnaud Ondra (2019)

fiche Mémo

Groupe
2. "Gardneri"
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
6.5 - 7
Conductivité (µS)
60 - 120
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Eclairage
Faible
Plantation
Dense
Les poissons
Taille
8 - 10 cm
Taille
6,5 - 7 cm
Maturité
4 mois
Incubation
3 semaines
Durée de vie
3 ans
Type de pondeur
semi-annuel
Répartition géographique
  • Cameroun
  • Nigéria


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Fundulopanchax
Espèce :clauseni
Descripteur :Clausen, 1955
Origine :Cameroun, Nigéria
Prononciation :cla - ou - ssé - ni
Signification :dédié à Stenholt Clausen, ichtyologiste danois

Populations connues : Akure, Akure Birket-Smith 1957, Akure Bleu, CI 08, Port Harcourt, Udi Berge

Description

Coloration du mâle adulte :
Flancs bleu clair s’éclaircissant vers la nageoire anale. Semis de petites taches pourpres particulièrement denses vers la tête et au-dessus de la ligne latérale.
Disposition des taches en bâtonnets obliques au niveau de l'oeil et de la pectorale.
Nageoire caudale de forme anguleuse, bleutée au centre, barrée horizontalement et symétriquement de deux franges pourpres et de deux franges jaune d'or.
Nageoires pelviennes peu développées et presque incolores. Pectorales diaphanes.
De face, la bouche, très rectiligne, est soulignée au maxillaire inférieur par une frange pourpre au niveau des yeux. La lumière artificielle (Grolux etc...) donne un reflet de velours bleu violet quand le poisson est vu de face.
Coloration de la femelle :
Absence de teintes contrastées. Dominante d'un fond terne situé entre le brun et le jaune argenté. Forme arrondie des nageoires. Semis très discret de points rouges sur le corps, mais aucun bâtonnet.


Comportement

Social, plutôt timide et craintif. Problèmes d'agressivité survenant entre deux mâles adultes ou lors de disproportion entre sujets jeunes et adultes.
Poisson sauteur et acrobate.


Maintenance et élevage

Maintenance : Pour les reproducteurs :
Bac de 10 litres environ, muni d'une couche de tourbe filamenteuse de 2 à 4 cm d'épaisseur (aussi pour assurer un refuge à la femelle trop sollicitée). Filtre d’angle sur laine synthétique. Éclairage artificiel type Grolux. Eau de Maisons-Lafitte (dureté 12° français, pH neutre, température 21 à 23°) légèrement acide. Remplacement tous les 8 à 15 jours d'un tiers du volume d'eau
Pour les alevins de plus d'un mois :
Bac de 20 à 30 litres, avec sable et végétation très dense (mousse de Java, Riccia, Utricularia). Même conditions d'eau et de température.

Nourriture : Du troisième jour à trois semaines, nauplies d'artémias et d'infusoires de riz paddy.
Au-delà, nourriture sèche, congelée (oeufs), vivante (tubifex, daphnies, vers grindals, drosophiles, larves de moustiques).

Reproduction : Facile. Prévoir au minimum un mâle et deux femelles. Ponte dans la tourbe filamenteuse ou dans le bas du mop. Oeufs adhésifs et résistant, ramassés une fois par semaine. Dans la mesure du possible, séparer mâles et femelles après la période de ponte.

Lieu de ponte : Sur tourbe filamenteuse et bas du MOP

Elevage des alevins : Pour 23 alevins, 14 mâles et 9 femelles, et la proportion de 11 mâles phase jaune et 3 mâles phase bleue.
A un mois, les alevins mesurent environ 1 cm. Les sexes ne se distinguent pas avant 2,5 à 3 mois.

Incubation : Les oeufs prélevés sont mis de suite dans un mini bac plastique (ou sur tourbe humide), sous 1 cm d'eau légèrement plus acide que celle des parents : pH 6,8. Les oeufs mesurent 1 mm de diamètre et éclosent à trois semaines environ.



Origine géographique

Citons HUBER et WRIGHT (1975) : "Akuré" : en 1955, Clausen capture des gardneri à Akuré. Deux ans plus tard, des poissons vivants sont ramenés au Danemark par Birket-Smith. Scheel distribue leurs oeufs dans le monde entier et l'espèce connaît une grande popularité. Malheureusement, cette souche a été croisée avec celle d'Owo, si bien qu'aujourd'hui, il n'existe pratiquement plus de souche pure d'Akuré. Cette souche est caractérisée par un faible nombre de points rouges sur les flancs et surtout par la présence simultanée de deux phases de coloration, la jaune et la bleue. Les deux phénotypes se croisent facilement et, naturellement, les jeunes sont viables. Mais ces produits se distinguent facilement des parents par l'examen de l'anale et de la dorsale. En effet, le caractère bleu est dominant, si bien que la coloration des produits de croisement est du type bleu, c'est à dire sans bande rouge continue à l'anale. Un test a été effectué par l'un de nous (A.J.W. en 1966) en croisant un mâle jaune et une femelle bleue. Les 87 descendants obtenus reflètent la prédominance du caractère bleu. Dans la nature, il semblerait, sous réserve de recherches approfondies, que les "bleus" soient moins nombreux que les "jaunes", ce qui est paradoxal. La population fait partie, selon ces auteurs et Scheel, 1975 (postérieur aux précédents) du groupe occidental qui rassemble : Ikinrin, Esa-Oké, Foriku, Idanré, Igbetti, Ijebu-Ogbo, Ilesha, Ondo, Ndeji, Igbaja et Owo. Cette dernière a également été étudiée vivante. Fp. Gardneri clauseni habite une grande variété de biotopes.





Espèces vivant à proximité

Bibliographie

• Huber (J.H.) et Wright (A.J.), 1975 - Une revue de l'espèce polytypique A. gardneri Boul. Rev. Fr. Aquar. 1 (1): 2-7
• Kottelat (M.), 1976 Contribution à la révision de la superespèce A. gardneri. Aquarama 10 (36): 23-28

Génétique

Données méristiques: D = 14 ; A = 16 ; D/A = 4-5 ; LL = 31.
Caryotype: n = 18 ; A = 29
Position systématique: Dans la superespèce gardneri, on distingue actuellement 4 groupes au Nigeria : • A l'ouest : Fp. clauseni • Au centre : Fp. gardneri • Au nord : Fp. nigerianus (jos plateau, makurdi) • A l'est : Fp. obuduensis Au Cameroun, la structure est plus complexe et la systématique n'est pas encore stabilisée, notamment en raison du retard dans la publication de Kottelat. Enfin, notons que certains auteurs ont mis en doute la validité de l'origine de la population de Port Harcourt.


Conclusion

Poisson robuste, ayant une grande résistance aux maladies (aucun cas de mousse). Coloration vive.
Reproduction facile. A conseiller pour un débutant.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Les killies : maintenance, reproduction et élevage
Christopher Levavasseur [toftof50110]
le 21 mars 2020 à 08h02
chrichri KCF
le 26 mars 2020 à 12h43
44952
le début | la fin