18-20 sep 2020
CZKA République Tchèque : Congrès de la CZKA 2020   
2-4 oct 2020
KCF France : Congrès du KCF 2020   
16-18 oct 2020
APK Portugal : Congrès de l'APK 2020    En savoir +

Fundulopanchax avichang

535 vues
02-04-2020

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Fundulopanchax avichang
Fundulopanchax avichang Tubo GEMGV 12-02 adulte, Christian Cauvet (2020)

fiche Mémo

Groupe
1. Fundulopanchax
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
5,5 - 6,5
Conductivité (µS)
40 - 400
L'aquarium
Volume minimum
20 litres
Eclairage
Faible
Plantation
Dense
Les poissons
Taille
3 - 5 cm
Taille
3 - 5 cm
Maturité
5 mois
Incubation
1 à 6 mois
Durée de vie
2 ans
Type de pondeur
semi-annuel
Répartition géographique
  • Guinée Équatoriale


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Fundulopanchax
Espèce :avichang
Descripteur :Malumbres F.& Castelo R., 2001
Origine :Guinée Équatoriale
Prononciation :A - VI - CHAN - GUE
Signification :Avichang signifie "petit" faisant référence à la petite taille de l'espèce et provient de la langue Fang

Populations connues : Negba Nguba II GEML 00-16, Nguba GEMLH 16-29, Nguba II GEMLBJ 03-38, Tubo GEMGV 12-02

Description

Il diffère des autres espèces déjà connues du genre Fundulopanchax par la combinaison des caractères suivants: -par sa plus petite taille: longueur standard inférieure à 40 mm (40mm pour le mâle, 30 mm pour la femelle).
- nageoire caudale sans filaments, romboïdale et lancéolée terminée en une petite pointe.
- nombre d'écailles sur la ligne latérale entre 29 et 31 et entre 12 et 13 écailles autour du pédoncule caudal.
- nageoire dorsale sans ligne rouge parallèle à l'axe longitudinal du corps. - nageoire anale jaunâtre sans rayure ni point. Les espèces les plus proches sont Fp. kribianus et Fp. amieti, tant du point de géographique que morphologique. Fp. kribianus: habite une petite bande côtière, au sud de la localité camerounaise de Kribi.
Il présente un phénotype différent: sa nageoire caudale a de larges prolongations filamenteuses et sa taille est plus grande, 70-80 mm.
Fp. amieti: sa répartition est restreinte au bassin du Rio Sanaga.
Du point de vue du phénotype, ils ont des ressemblances mais, à la différence de Fp. amieti, Fp. avichang ne possède pas de coloration sur sa nageoire dorsale, non plus que des lignes rouges parallèles sur l'axe longitudinal du corps, de même la nageoire anale est seulement jaunâtre et ne présente pas de lignes bleues ni rouges. La nageoire caudale de Fp. amieti est carrée tandis que celle de Fp. avichang est filamenteuse. Sa taille est plus grande, 70 mm.

Mâle : la tête et la partie supérieure du dos sont bleu clair. Les côtés sont divisés par une ligne horizontale de points rouges depuis l'opercule jusqu'au début de la nageoire caudale. Autour de l'opercule et dans la zone axillaire de la nageoire pectorale apparaissent de fines lignes de points rouges de disposition plus irrégulière qui se dévient vers le bas. La moitié inférieure du corps est orangée. Ce dessin et cette coloration se prolongent vers la nageoire caudale, qui se divise en deux par une petite ligne bleue au milieu, la partie supérieure de celle-ci est ponctuée de points rouges sur les rayons suivant toute sa longueur et la partie inférieure est de couleur orange sans point. La nageoire dorsale est transparente avec des petites taches rouges distribuées irrégulièrement mais orientées dans le sens des rayons, plus intenses à la base. Le bord de la nageoire a une fine ligne bleue. La nageoire anale est lobulée par une apparente hypertrophie des 7 premiers rayons. Elle est de couleur orange vif de la même tonalité que la moitié inférieure du corps et de la caudale excepté à sa base qui est décolorée de la même façon que le lobe qui prend une couleur bleutée comme le bord de la dorsale. Les nageoires pectorales sont orange avec sur les bords du même ton de bleu et les ventrales ne présentent pas de coloration apparentes.

Femelle : La zone dorsale du corps et de la tête est de couleur marron clair et la partie inférieure derrière les nageoires pectorales, marron-gris clair. Le corps est recouvert d'une ligne de petites tâches de couleurs rouges sombres disséminées de la moitié antérieure jusqu'à l'origine de la nageoire dorsale et plus définies vers le bord de la nageoire caudale. L'opercule a des tâches rougeâtres. Seule la nageoire dorsale possède des rayons légèrement colorés avec de petits points rouges.


Comportement

Espèce timide qui se tient en permanence derrière le décor. Les mâles sont plus agressifs entre eux comparés aux femelles. Elles doivent se réfugier dans la végétation du sol où se réalise la ponte.


Maintenance et élevage

Maintenance : La maintenance ne diffère pas beaucoup de celle des autres espèces du genre. Un couple peut-être maintenu dans un petit bac en verre collé d'une quinzaine de litres, rempli d'une eau douce et acide (ph 5,5 à 6), la température se situe entre 22°C à 24°C. Filtration par filtre de coin rempli de perlon ou de lave, changement de 20% d'eau par semaine. Eclairage ambiant ou fluorescent pendant 10 à 12 heures. Un fond de tourbe fibreuse ou un mop de fond, une touffe de mousse de Java ou des plantes comme Anubia ou microsorium , plantes à faible éclairement, peuvent compléter cette installation.. Les vers de vase, et artémias congelés sont la nourriture de base.

Nourriture : Vivante et surgelée. La nourriture vivante est à privilégier pour stimuler les pontes.

Reproduction : La température idéale pour la reproduction est 23 à 24°C. Il est pondu environ 10 à 15 œufs par semaine.

Lieu de ponte : Pondeur de fond. Plutôt sur tourbe que sur un mop de fond.

Elevage des alevins : Les alevins fraîchement nés sont gardés dans un aquarium d'un litre, et ce jusqu'à ce qu'ils atteignent 2cm. Il faut alors séparés les mâles pour éviter des combats pouvant entraîner la mort. Les alevins sont nourris avec des nauplies d'artemia. Le sex-ratio constaté par les éleveurs espagnols est pour le moment de 40% de mâles pour 60% de femelles. Les œufs ont 1 mm de diamètre. En laboratoire ils mettent entre trois à six mois pour incuber, cela dépend de la température, comprise entres les températures moyennes de l'échantillonnage, quand on les maintient en tourbe humide.

Incubation : Les œufs sont maintenus dans 1 cm de tourbe humide. Gardés à cette température, l'incubation est de 6 à 7 mois. Par contre en les maintenant entre 25 et 30°C, l'incubation peut-être ramenée à 1 mois.



Origine géographique

Fundulopanchax avichang a été découvert dans les petites mares et ruisseaux, zone de débordement tributaire du bassin du Rio Ecucu, à Nguba II (Bata, Guinée Equatoriale) parfois très éloigné du lit principal.

Ecologie : Il se rencontre dans 2 biotopes séparés: - dans un enchevêtrement de ruisseaux à faible courant, d'une profondeur d'environ 30 cm. L'eau est de couleur ocre-jaunâtre dû au substrat argileux, sans végétation abondante, la température est de 26°C et le pH de 6,5. Ce biotope se dessèche durant les autres saisons de l'année. - dans un marais saisonnier d'eau transparente et de fond saturé de matière végétale, qui se situe plus bas que les ruisseaux précédents, en une dépression de terrain, il n'a aucune connexion avec les autres et s'alimente uniquement de l'eau provenant de la pluie. La température de l'eau est de 22°C et le pH de 6,4.





Génétique

Données méristiques: ll=29-31
Position systématique: Paludopanchax


Conclusion

Un poisson magnifique avec un caractère bien trempé. La maintenance n'est pas toujours couronnée de succès et doit être réservée à des killiphiles expérimentés.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.