Fundulus cingulatus

58 vues
06-11-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Fundulus cingulatus
Fundulus cingulatus 3 mile Creek adulte, Rudolf Polhmann

fiche Mémo

Groupe
12. Autres espèces
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
0.00 - 0.00
L'aquarium
Volume minimum
20 litres
Eclairage
Plantation
Les poissons
Taille
5 - 6 cm
Taille
5 - 5,5 cm
Maturité
Incubation
3 à 4 semaines
Durée de vie
Type de pondeur
non-annuel
Répartition géographique
  • États-Unis


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Fundulus
Espèce :cingulatus
Descripteur :Cuvier et Valenciennes, 1846
Origine :États-Unis
Référence :FT nº1988-108 parue le 1er février 1988

Populations connues : 3 mile Creek, Avon Park, Breitfeld Stamm, Pine Long Creek - Ebro, Rosa Carera, Valkaria Airfield - Floride

Description

Fundulus cingulatus présente une allure et une coloration commune à beaucoup d'espèces du genre. Le corps est élancé (allure de "vairon") et la couleur de fond est brun verdâtre sur le dos tirant vers le gris au niveau des flancs.
Des bandes verticales sombres apparaissent dans la partie arrière du corps, plus ou moins marquées suivant les individus et suivant leur humeur.
Un poisson donc de couleurs bien tristes du moins chez les jeunes sujets. À ce stade, le dimorphisme sexuel est très peu apparent ainsi, sur les six poissons sauvages de 2 à 3 cm ramenés par D. Poliak, on a pu dénombrer quelques mois plus tard cinq mâles et une femelle.
Chez les mâles adultes, les couleurs s'intensifient, les bandes verticales sont plus nettes, le ventre prend une couleur jaune orangé très vive et les nageoires une teinte rouge surtout au moment des parades.


Comportement

C'est un poisson grégaire qui semble apprécier la compagnie de ses semblables. Nous n'avons pas constaté d'agressivité intraspécifique autre que des parades entre mâles.
C'est un poisson vif qui aime bien nager en petit groupe en pleine eau. Cependant, un couple ou trio placé seul dans un petit bac est souvent farouche et reste caché dans les plantes.


Maintenance et élevage

Maintenance : Un aquarium d'une trentaine de litres convient pour un ou deux trios.
C'est un poisson qui vit en eau douce, contrairement à d'autres espèces peuplant les eaux saumâtres. Cependant, une eau trop douce ne semble pas leur convenir. Les poissons semblant incommodés par mon eau de conduite (Th 10 à 15° français pH : 6.8 à 7), j'ai rajouté une cuillère à café de sel pour 5 litres d'eau et tout est rentré dans l'ordre ; avec une eau de conduite plus dure, il ne doit pas être nécessaire de rajouter du sel.
J'ai toujours maintenu mes poissons entre 24 et 26 °C mais ils peuvent sans aucun doute supporter des températures beaucoup plus faibles et j'espère pouvoir tenter bientôt leur élevage en bassin de plein air.
Ils acceptent toutes les nourritures, y compris la nourriture en paillettes.

Reproduction : La ponte commence dès la taille de 3 cm et se termine avec la mort des reproducteurs. Les œufs, de grosse taille, sont pondus en grand nombre mais la voracité des parents est telle que très peu sont récupérés.
La mousse de java en contient très peu et les meilleures récoltes sont effectuées au fond de l'aquarium. L'emploi des billes d'argile permet, lors du siphonnage, de récupérer de nombreux œufs.
L'incubation sous eau est de 3 à 4 semaines et les alevins peuvent absorber, dès la naissance, des nauplies d'artémia. J'utilise personnellement une méthode "relax" qui consiste, lors des siphonnages mensuels, à récupérer tous les débris et saletés (contenant des œufs) entre les billes d'argile pour les placer dans une cuve de deux litres .
Les alevins vont y éclore et se développer jusqu'à une taille de 0,5 cm environ, taille à laquelle je les transfère dans des bacs plus spacieux.es avec de l'eau du bac d'origine.

Lieu de ponte : sur le sol

Elevage des alevins : A la suite des divers changements d'eau, les alevins de certaines pontes se sont retrouvés dans l'eau de conduite (Th 10-15°C français) ; des mortalités inexpliquées vers la taille de 1 cm à 1,5 cm m'ont amenées à rajouter du sel dans l'eau (une cuillère à café pour 5 litres).
La croissance n'est pas très rapide : 3 à 4 cm à l'âge de six mois. Peut-être ont-ils besoin d'une nourriture végétale plus abondante.



Origine géographique

Presque entièrement limité à la Floride où on le trouve au sud jusqu'au Tamiami Canal, Collier Co, (BROWN 1956). Il se trouve également à l'extrême sud-est de la Georgie (St-Marys et Satilla river drainages) et s'étend à l'ouest près du secteur le plus méridional de la baie de Mobile dans l'Alabama (Ramsey 1976 - Bull. Ala. Mus. Nat. Hist. 2 : 53-65).

Ecologie : On le trouve typiquement dans les bras morts des lents ruisseaux de plaine, dans les marais et zones marécageuses, souvent associés à une ample végétation aquatique. Il semble marquer une préférence pour les zones d'hauts-fonds, dans des sites plus temporaires que ceux dans lesquels apparaît F. chrysotus. Quelquefois abondant mais généralement bien plus sporadiquement distribué que Fundulus chrysotus.





Documentation

AUTEUR KILLIPHILE : S. MALLET
DONNEES SCIENTIFIQUES : J.H. HUBER

Conclusion

C'est un poisson robuste qui ne présente pas de réelles difficultés de reproduction.
Ses couleurs discrètes en font un poisson de "collectionneur", délaissé des amateurs de couleurs vives. Dommage, car les mâles adultes ne sont pas dénués de charme.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.