Oryzias latipes

492 vues
11-12-2019

Cette photo est en basse résolution. Les photos en haute résolution sont réservées aux adhérents. Connectez-vous ou adhérez au KCF pour en profiter.
Oryzias latipes
Oryzias latipes Yang Guifei adulte, Rudolf Pohlmann

fiche Mémo

Groupe
13. Cypridons et Aphanius
Qualité de l'eau
Acidité (pH)
-
L'aquarium
Volume minimum
15 litres
Les poissons
Taille
3 - 3,5 cm
Taille
3,5 - 4 cm
Type de pondeur
non-annuel


Famille :Nothobranchiidae
Genre :Oryzias
Espèce :latipes
Descripteur :Temminck et Schlegel, 1850
Référence :FT n°20 le 1er octobre 1978

Populations connues : Orochi, Yang Guifei

Description

Il existe deux formes : La sauvage, grisâtre et très peu rencontrée aujourd'hui et la variété d'élevage, jaune, que je décris ici. Oryzias latipes est un petit poisson, la femelle atteignant 4 cm et le mâle 3,5cm. Mâle et femelle ont la même coloration jaunâtre avec des écailles iridescentes irrégulièrement disposées. Les nageoires sont transparentes mais la caudale est légèrement bordée d'ocre. L'iris de l'œil est bleu-ciel chez les deux sexes. Le mâle se distingue au premier coup d'œil de la femelle par la forme et la taille de sa nageoire anale plus développée.


Comportement

Poisson assez timide, un bac bien planté lui rend sa hardiesse.
Comportement intraspécifique : Paisible les mâles n'importunent pas les femelles.
Comportement interspécifique : Pas observé, mais Oryzias latipes placé en compagnie d'autres espèces n'aurait certainement pas le dessus.


Maintenance et élevage

Maintenance : Peu difficile pour la qualité de l'eau mais semble préférer une eau légèrement salée.
Comme pour Ozyrias javanicus, il y a beaucoup de problèmes à élever les jeunes. Dans certains bacs les jeunes croissent bien alors que dans d'autres ils ne dépassent pas 1,5cm même dans des eaux de composition semblable. Il semblerait cependant que si les adultes se contentent d'une température de 22 °C les jeunes croissent mieux à 22-27°C.

Reproduction : Dans un bac garni de mousse de Java, les femelles pondront presque tous les jours une quinzaine d'œufs, souvent le matin, qu'elles traineront en grappe jusqu'à ce qu'ils s'accrochent un par un dans la mousse. Il suffit ensuite de sortir la mousse pour ramasser les œufs qui éclosent après douze jours.

Incubation : Entre 12 à 15 jours à 21-23°C. Parmi les jeunes atteignant la maturité la proportion mâle/femelle est très variable (parfois 90 % d'un sexe), mais chez moi, la moyenne donne environ 2 mâles pour trois femelles.



Origine géographique

Japon et îles voisines.

Ecologie : Comme le dit son nom se trouve dans les rizières.



Génétique

Position systématique: Groupe isolé dans la famille (sous-famille Oryziatinae) au point que (Rosen 1964) l'a séparé de Cyprinodontidae et élevé au rang de famille: Oryziatidae. Les autres taxa disponible du genre sont énumérés ci-après : Argentuis, Carnaticus, celebensis (Weber,1894), Curvlnotus (Nichols et Pope), Cyanophtalmus, Javanicus (Bleeker,1854), Luzonensis (Herre et Guillermo), Marmoratus (Aurich), Matenensis (Aurich), Matlanensis, Macclellandi, Melastigma (Mac Clelland,1839), Minutillus (Smith,1945), Sinatrae, Timorensis (Weber et de Beaufort (d'aprés Ch. Baker-Carr, 1975).


Conclusion

Un poisson qui à l'âge adulte pose peu de difficultés et pond très facilement. Qu'un jour quelqu'un trouve la manière de mener tous les jeunes à maturité et ce poisson pourra prendre place dans les aquariums.
Auteur : C Cauvet KCF 17.

Les discussions du Forum

Créer une nouvelle discussion
Il n'existe pas encore de discussion pour cette killi-fiche.