maladie suite à blessures


Bavardages
Patrick LAFAYE
lafaye KCF
Le 06 novembre 2019 à 21h29

Il m'arrive souvent avec les annuels d'avoir des femelles qui se font abimées par les males

même en mettant des mops et pas mal de végétation

Souvent si on s'en aperçoit à temps , on la retire du bac pendant un certain temps et après guérison

on l'a réintroduit , mais il arrive des fois ou la blessure est très importante : j'ai vu des males en 

une fois abimer la queue d'une femelle en un coup de mâchoire ( plus de queue du tout )

En isolant , la femelle j'ai mis du sel  comme les autres fois , mais là la guérison ne s'est pas opérée

au bout de quelques heures , un duvet blanc  faisant plein de petites aiguilles a démarré et a envahit le poisson en progressant de l'arrière vers l'avant du poisson 

de telle sorte que le corps devenait tout blanc aussi , le poisson nageant la tête en bas envahit par une  super mycose qui le recouvre en totalité et l'achève

Que faudrait il faire pour empêcher ce développement ?  sel inéfficace et autres produits antibactérien sans effet  

Cela fait plusieurs fois que ce phénomène se reproduit 

Vert de malachite ? comment on l'utilise ? 


merci 


Christian Cauvet
Omaha KCF
Le 06 novembre 2019 à 22h13

Tu peux saler très fortement, c'est à dire à près de 8/10 gramme par litre.

Il y a aussi un médicament à large spectre qui semble très efficace pour beaucoup de choses et dont se servent beaucoup killiphiles étrangers, allemands en particulier : ESHA 2000. Je l'ai personnellement utilisé aussi avec succès.

Patrick LAFAYE
lafaye KCF
Le 06 novembre 2019 à 22h40

Bonjour 


j'ai acheté le esha 2000 mais cela n'a rien donné ,  cela fonctionne pour une blessure propre

mais des que le processus de mycose ou champognon demarre sur la blessure ça n'agit pas

Pour le sel , je n'ai peut être pas mis la dose


Didier Pillet
pillet KCF
Le 06 novembre 2019 à 23h17

Je ne m'acharne que très rarement pour sauver un poisson malade, je me souviens de l'avoir fait pour un mâle Hypsolebias radiosus sauvage qui présentait une nécrose sur le dos à proximité de la queue. Je l'ai sauvé en le sortant de l'eau 2 fois par jour pour lui appliquer de la bétadine flacon jaune. Tous les radiosus du hobby ont ce poisson pour ancêtre.

Le sel n'ayant jamais fonctionné pour guérir des poissons avec de la mousse, j'ai essayé deux ou trois fois avec la bétadine sans y parvenir.

Tout ça pour dire que je n'ai jamais réussi à guérir des poissons atteins de mycoses.  J'ai très rarement des poissons avec cette infection, quand j'en ai j'abrège leurs souffrances.

Christian Cauvet
Omaha KCF
Le 07 novembre 2019 à 06h39
Le sel peut marcher mais à très fortes doses, cf un de mes vieux articles dans un KR où je montrais une femelle Callopanchax sans nageoire caudale que j'avais sauvée de la mycose après la violence de son mâle en la salant très fortement
Olivier Gentil
geopanchax KCF
Le 07 novembre 2019 à 10h15

Ce que tu décris me fait penser à la saprolégniose. Ce type de mycose est particulièrement virulente et létale à cours terme. J'ai bien peur que le sel ne soit pas très efficace dans ce cas. Le vert de malachite pourrait l'être ainsi que le permanganate de potassium. La saprolégniose se développe particulièrement entre 10 et 20°C.

Cette mycose ronge rapidement les tissus touchés. En cas de guérison, il est recommandé d'enrichir l'alimentation en vitamine A pour favoriser la cicatrisation des tissus.

.

Sylvain Duport
sylvaind KCF
Le 08 novembre 2019 à 14h10

bonjour, je pense que le mode d'action recherché du sel est le choc osmotique des levures (cad les faire éclater). il faut donc envisager un bain dans de l'eau salée puis retour dans une eau douce, plusieurs bains sont alors possible.

pour info, quand j'étais en salomiculture nous utilisions des bains d'eau oxygénée (H2O2) pour enlever des parasites externes. c'était des bains de courte durée. quelqu'un a t'il tester sur des killis / desinfection des plaies ?

Olivier Gentil
geopanchax KCF
Le 08 novembre 2019 à 16h12
Oui j'ai testé pour l'oodinium...Bains flash de 30 secondes dans un mélange salé à + de 50g/l et retour dans un bac neuf, ça marche très bien.
Patrick LAFAYE
lafaye KCF
Le 08 novembre 2019 à 22h09

OUi ca ressemble à la saprolégniose. Ca envahit le poisson de l'arrière à l'avant et même le corps du  poisson devient tout blanc 



Olivier Gentil
geopanchax KCF
Le 09 novembre 2019 à 07h46

Donc à traiter très rapidement car ça se développe à vitesse grand V....Traitement au permanganate plutôt que sel, si ça réussi. La saprolegniose est une vraie saloperie.

Il va falloir également penser à une désinfection du matériel qui aurait été en contact 'épuisette, tuyau, etc...), désinfection aussi des bacs concernés à la réfection et bien sûr lavage sérieux des mains après chaque manip.

J'oubliais, personnellement , à réfection des bacs concernés je ne garderai pas les plantes...