11-13 oct 2019
KCF FRANCE : 46ème congrès du KCF à Courseulles-sur-Mer    En savoir +

Setup pour le reproduction de P. Annulatus


Reproduction et élevage
Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 01 juin 2019 à 22h34
Oui mais nettement plus frais : la chaleur peut faire fluctuer le PH, car une eau chaude a une capacité de rétention de l'oxygène moins important qu'une eau plus fraiche. De plus, les invertébrés sont très sensibles aux variations brutales de PH, donc même si la valeur du PH dans ces cours d'eau est augmenté par les remous, elle n'en reste pas moins stable sinon la population ne survivrait pas.
Olivier Gentil
geopanchax KCF76226
Le 02 juin 2019 à 08h26
Dans un cours d'eau, ou même une mare le pH est généralement stable en raison du volume d'eau. Il existe des variations en particulier dans les cours d'eau riche en végétation. Une variation sensible entre le jour et la nuit existe en raison de la photosynthèse des plantes, il suffit de faire un test en fin de nuit et un autre en fin de journée pour s'en apercevoir.
Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 02 juin 2019 à 08h53
Donc le PH dans les lieux de pèche reste stable. Mais en fonction de l'exposition au soleil ou de la végétalisation du point d'eau, il ne doit pas être le même partout ?
Christian Cauvet
Omaha KCF75017
Le 02 juin 2019 à 19h44

Effectivement le PH peut varier en fonction de l'ensoleillement.


En Guinée j'ai fait une mesure répétée de 9,8 de pH  (oui, neuf, virgule huit) dans un trou d'eau en plein soleil (T° de l'eau 31) en fin de journée où vivaient des Scriptaphyosemion geryi en pleine forme. Le ph mètre marchait bien puisque dans la rivière à quelques mètres il affichait 7,2. Certainement que le matin le pH n'était pas du tout le même.

Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 08 juin 2019 à 19h20

Bonjour,


Je vous donne les résultats à chaud.

Il y a quelques minutes, j'ai péché le trio pour les remettre dans leur bac de maintenance (ils sont actuellement en acclim) et en les péchant, que vois-je : un écaille brillante minuscule qui fuis mon épuisette ! J'ai déjà vu deux alevins sans vraiment les chercher ! Ils sont de taille différente donc je supposent qu'ils ont éclos à plusoeurs jours d'écart (poissons mis dans le bac le 23/05)

Donc mon setup fonctionne ! Merci à tous pour vos conseils

Finalement, je comprend enfin pourquoi certains conseillaient de chercher les alevins dans le noir, à la lampe torche : l'écaille argentée est vraiment utile pour les repérer.


J'essayerais de me poser ce soir pour détailler le protocole que j'ai suivis, en espérant que ça serve à d'autre.


Je profite pour vous exposer une autre problématique : j'ai eu quelques déboires avec des A Fellmanni qu'on m'a envoyé et qui sont morts pendant le transport (ça arrive mais c'est malheureux). Étant un peut frileux à re-risquer la vie d'autres poissons, j'ai demandé a l'éleveur de plutôt m'envoyer des oeufs,  qui ont éclos en début de semaine (entre lundi et mercredi). Ils sont actuellement dans une choppe de bière (ne me jugez pas !) pour que je puisse plus facilement les surveiller et les nourrir.


Voici ma question : est ce que je peux rassembler les alevins (des deux espèces et relativement du même age) ensembles ?

J'avais idée de transférer les alevins de la choppe de bière dans le bac de repro des annulatus plein d’infusoire une fois que les adultes seraient partis, donc depuis plusieurs jours, je les acclimate dans ce sens. Donc, pas de soucis coté paramètres, c'est plutôt niveau cohabitation et vitesse de croissance que je m'inquiète.

Olivier Gentil
geopanchax KCF76226
Le 09 juin 2019 à 07h42
Evites de les mélanger. Les alevins d'annulatus sont vraiment beaucoup plus petits et pourraient servir de casse croute.
Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 09 juin 2019 à 09h34
En fait dans ce sens, ça ne me dérange pas trop : je ne voudrais pas avoir trop d'alevins d'annulatus (je n’arrête pas d'en voir de plus en plus depuis hier soir et il s'agissait surtout d'un coup d'essais avec une population non répertoriée) et certains sont déjà aussi gros que les alevins aphyosemions.
Olivier Gentil
geopanchax KCF76226
Le 09 juin 2019 à 21h16
Oui mais ça ne va pas durer, les alevins d'Aphyo risquent de grandir plus vite et ...tu imagines la suite.
Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 09 juin 2019 à 22h57

J'ai compris le message : les aphyosemions vont rester dans la chope encore quelques jours, le temps que je leur trouve un logement plus spacieux


Merci pour l'info

Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 15 juillet 2019 à 11h39

Boujour,


je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles et vous poser de nouvelles questions.


Tout d'abord les nouvelles : les alevins survivants grandissent bien. Je dis survivant car la canicule ne les a pas épargné dans leur petit volume (le petit bac de quelques litres est monté jusqu'à 31°C) et j'ai donc décidé de les transférer dans un aquarium plus grand et avec une température régulée. J'ai donc péché une vingtaine d'alevins dont 2 plus gros que les autres et les ai transféré dans un aquarium filtré d'une quarantaine de litres avec une température variant de 25 à 27°C max en fonction des jours. Aujourd'hui, je ne vois plus que les deux alevins les plus gros  : je pense que les plus jeunes n'ont pas supportés le transfert, malgré une acclimatation en douceur. Je trouve les alevins plus jolis que les parents, mais je suis surtout étonné de constater que, malgré leurs taille d'à peine plus d'1 cm, je suis déjà capable de les sexer sans ambiguïté : le mâle présente déjà clairement une coloration bleue sur les bord de la caudale et la femelle a un ventre bien rebondis. Est ce normale , ou est ce mon imagination ? Quand j'ai fais l'acquisition des parents reproducteurs, ils étaient bien plus gros et pourtant pas encore différenciés donc cette particularité m'étonne.


Autre chose de nouveau depuis mon dernier message : ce week-end, j'ai repéré des alevins dans le bac de maintenance des parents. Hors cela me semblait impossible étant donné que le bac a une eau avec une conductivité d'environ 450 µs (j'ai mesure 434 µs le jour ou j'ai repéré les alevins). C'est la première fois que je repère des alevins dans ce bac alors que les annulatus y vivent depuis l'automne dernier. ce qui a changé ces dernières semaines : une partie de la population a déménagé ce qui ne laissait que 3 mâles et 5 femelles (dont deux non matures) dans le bac. Autre chose : avec la canicule, la température moyenne du bac est passée de 24 à 27°C. Dons un de ces deux paramètres (ou les deux), ont permis l'apparition de quelques alevins dans le bac de maintenance. Mais surtout, l'incubation des oeufs a peut être menée à terme dans une eau bien plus minérale que ce qui est normalement possible. Mon eau est particulièrement acide dans ce bac (PH en dessous de 5.5). Peut être est ce ce PH bas qui a permis aux oeufs d'incuber correctement. Qu'en pensez vous ?


Encore une question : aux vues de l'origine commerciale de mes annulatus, je me refusait à les donner ou les vendre, même en insistant sur la génétique incertaine de ces individus(d’où mon idée de ne pas avoir une reproduction trop importante). Mais devant ma difficulté à me procurer une souche "pure", je me suis rendu compte que la plupart des éleveurs, même au KCF maintenaient des souches commerciales. Et plusieurs personne m'ont déjà demandé si j'avais des poissons à leurs proposer. Donc j'en viens à remettre en question ma décision de ne pas diffuser. Qu'en pensez vous ?


Enfin dernière question : j'ai la possibilité de faire l'acquisition d'un banc conséquent de Poropanchax Normani d'ici l'automne, et cette espèce étant sympatrique de l'annulatus, et de taille similaire, je me demandais si une cohabitation était possible ? Je rappel que le but de cette souche d'origine commerciale n'est pas une reproduction importante donc ce n'est pas la prédation des alevins par l'autre espèce qui m'inquiète mais le comportement en cohabitation des deux espèces.


Merci à ceux qui auront lu ce gros pavé (ça commence à devenir une habitude pour moi) et à ceux qui feront l'effort de me répondre

Yannick KOHLER
cyno KCF93023
Le 15 juillet 2019 à 12h21

Bonjour,

les nunules aiment bien avoir un peu chaud... la hausse de température moyenne a sans doute provoqué un pic de ponte.


De base encore il est généralement admis qu'il convient de les reproduire en eau tres douce et acide.

La conductivité indique "une charge ionique globale" de l'eau, pas juste sa dureté ("ion minéraux")... une forte concentration de tanins, et une charge organique importante, des ajouts d'engrais, certains sol (nan on va pas relancer certaines polemiques) peuvent élever une conductivité bien que la dureté carbonatée reste basse.Cela pourrait expliquer tes naissances nombreuses malgré une telle conductivité.


Sur tes déboires, en période de canicule, monter haut en température dans de faibles volumes implique une hygiène irréprochable des contenants (j'en ai moi mème fait les frais..." bon je changerai de l'eau ce soir" et le soir tout a tourné...)... Par contre ne te fies pas au fait que tu ne vois plus tes "petits" alevins... j'ai fait comme toi avec des fasciolatus : dans un elan déséspéré, un lot d'alevins à l'agonie benné dans un bac qui tourne bien... rien vu pendant trois semaines et je me retrouve avec 4 jeunes (bon d'accord c'est que des mâles... help !) bien vigoureux qui poussent gentiment... dans le doute laisse tomber quelques nauplii régulièrement dans le bac, tu pourrais avoir une belle surprise...

Pour les normanni, je ne saurait te dire quant à la cohabitation, mais j'avais jadis des naissances en naturel dans un nanocube (adultes nourris exclusivmeent aux nauplii et paillettes surfines)


Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 15 juillet 2019 à 12h59

Je savais que les nunules appréciaient les températures élevés, c'est pour ça que je ne me suis pas inquiété au début. Mais j'utilisais pour leur bac, un thermomètre laser donc je n'avais pas la température en continue et quand j'ai vu dans un relevé que ça dépassait les 30°C, j'ai eu peur que ce soit trop.


Concernant la conductivité, je suis plutôt sur : sol neutre, pas de tanins (la racine est en eau depuis des années), des nitrates à 0 en permanence, des déchets qui ne restent pas longtemps dans l'aqua grace aux escargots et aux crevettes et une eau 100 % osmosée reminéralisée avec des shrmips salts qui augmentent le GH et le KH. Je n'ai donné que la conductivité puisque c'est généralement la valeur utilisée sur ce forum mais ça représente avec les tests en gouttes un KH de 4 et un GH entre 8 et 9.

L'hypothèse que j'ai c'est l'origine de ma souche : il y a des membres sur ce forum, qui restent persuadés que les annulatus vendus dans le commerce sont des individus prélevés dans leur milieu sauvages. Hors, dans les animaleries ou j'en voie régulièrement depuis plusieurs mois, les poissons sont tous des juvéniles de la même taille. Et le ratio semble être en faveur des mâles (comme pour la repro classique). Je suppose donc que les fermes d'élevage ont trouvés un moyen de les reproduire facilement et en masse (les prix restent abordables), et peut être est ce du à une souche capable de se reproduire avec des paramètres moins contraignants.


J'avais peur, en période de canicule, de faire des changements d'eau important, car j'avais peur d'un choc thermique entre l'eau du bac et l'eau "neuve", bien moins chaude. Donc j'étais plutôt réticent à en faire et les espaçait un peut plus ce qui diminuait la qualité de l'eau dans le bac. Ça a certainement été une erreur de ma part.


Je ne vois pas le plus jeunes alevins mais je garde espoir, même si je suis plutôt pessimiste sur le coup. Ne t'inquiète pas pour les nauplies : j'en donne pour les deux qui sont visibles donc si un autre se cache, il aura la possibilité d'aller en grignoter un ou deux des que j'aurais le dos tourné. Mais ça fait déjà 2 semaines que mes deux petits semblent être seules


En tout cas, merci pour ta réponse rapide et aussi ton avis sur les nomannis : je vais laisser murir le projet et je verrais bien, si d'autres ont des avis la dessus

Olivier Gentil
geopanchax KCF76226
Le 15 juillet 2019 à 21h13
Pour les plus jeunes alevins (même si tu ne les vois pas actuellement) tu devrais mettre une ou deux pipettes de paramécies pour les aider à se nourrir.
Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 16 juillet 2019 à 09h35

Geopanchax : les plus petits Alevins dans ce bac auraient, au minimum, 4 semaines (retrait des parents + incubation de 21 jours max). Tu penses que c'est toujours nécessaire d'ajouter des paramécies? Dans le doute je leur distribuait une poudre très fine, riche en protéines animales que j'utilise normalement pour les très jeunes crevettes Mais ça fait quelques semaines que je n'ajoutes plus de paramécies et qu'ils doivent se contenter de cette poudre et des infusoires naturellement présents dans le bac.


Pour en revenir à l'autre surprise du week-end, j'ai repéré hier, une demi douzaines d'alevins parmi la pistia, dont certains sur lesquels on distingue déjà les anneaux caractéristique. Dont je me dis de plus en plus que c'était la "surpopulation" qui empêchaient les alevins de survivre jusque là.
Olivier Gentil
geopanchax KCF76226
Le 16 juillet 2019 à 21h22
Ce n'est pas parce que des alevins consommes des nauplies d'artémia qu'ils ne continuent pas à consommer des paramécies. Les jeunes alevins de Nothos sont un bon exemple. Ils ont un ventre bien rosé après un repas de nauplies le matin et bien blanc et bien rebondit avant distribution. Quand ils jeûnent il n'ont pas le ventre rebondit.
Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 18 juillet 2019 à 09h41

Ok je continue les micro-nourritures. Merci pour les infos.


Je reviens sur une autre question : pensez vous qu'il soit éthiquement possible de diffuser le fruit de ma reproduction malgré l'origine commerciale des parents ? L'annulatus est devenue de plus en plus populaire ces derniers mois et j'ai encore eu 2 demandes cette semaine. Mais d'un autre coté, je connais la fragilité des killis qui, par leur mode de vie, ne permettent pas une expansions rapide de leur air de répartitions et favorise l'apparition de nombreuses populations isolées et génétiquement différentes.
Olivier Gentil
geopanchax KCF76226
Le 18 juillet 2019 à 20h21

Je pense que tu peux les diffuser sous l'appellation Pseudepiplatys annulatus "CI" (pour commercial import).

Damien Petitqueux
Kracmak KCF19033
Le 19 juillet 2019 à 09h18

Ok merci