23-25 sep 2022
KCF France : 48ème congrès du KCF à Cublize (près de Lyon)   

Trouvé les oeufs d ASA


Les killies : maintenance, reproduction et élevage
Quentin Ricart
quentinricart KCF
Le 18 avril 2017 à 21h31
Bonjour
J ai besoin de vos conseils
J ai beaucoup de mal à trouver les oeufs d ASA dans la fibre de coco
Il y a t il une façon type car j ai l impression que je m y prends mal

Merci d avance

Quentin
Olivier Gentil
geopanchax KCF
Membre du C.A.
Le 19 avril 2017 à 07h20
1 essorer suffisamment la fibre de coco.
2 utiliser une bonne loupe, une loupe serre-tête étant le plus pratique.
3 au besoin éclairer avec une lampe, sinon la lumière naturelle est aussi une bonne solution.

Bonne recherche.
Christian Cauvet
Christian Cauvet [Omaha]
Le 19 avril 2017 à 08h00
et faire rouler la fibre ou la tourbe sous tes doigts sur un support blanc (papier ou barquette alimentaire blanche)
François BARD
François Bard [fr01]
Le 19 avril 2017 à 09h38
J'ai renoncé à les chercher, je stocke ma fibre de coco et je mouille quand c'est le moment.
Didier Pillet
pillet KCF
Membre du C.A.
Le 19 avril 2017 à 15h29
Quelques conseils :
1) Juste après la levée du pondoir essorer la fibre en la pressant fortement dans un filet à mailles fines
2) Stocker la fibre essorée dans une poche plastique ou dans une boite étanche. Laisser reposer pendant au moins une semaine. Il me semble que les œufs tout juste sortis de l'eau sont sensibles à certaines manipulations.
3) Après ce délais, brasser la fibre avec une petite cuillère pour que les œufs se répartissent équitablement dans la boite. Pour une récolte de 50 gr de fibre, prélever 5 gr de fibre en essayant de prélever par petites quantités (10 X 0,5 gr). Déposer le prélèvement dans un tamis plastique de cuisine (mailles de 1 mm), remuer le tamis dans une petite bassine remplie d'eau très douce.
Débarrassée de ses fine particules, les œufs sont concentrés dans un petit volume de grosses fibres mais ils ne sont pas encore faciles à voir.

4) Assécher le contenu du tamis avec du papier sopalin ou autre matière absorbante. Étaler les fibres sèches sur un support blancs (non absorbant) éclairer généreusement. Après se traitement les œufs sont assez facile à voir.
Quand on a compter les œufs dans l'échantillon il est facile d'en déduire le quantité d’œufs récoltés.


La méthode est longue à décrire mais sa réalisation est rapide.

Cette méthode fonctionne parfaitement avec la fibre de coco broyée, elle fonctionne encore mieux quand on a pris soin avant utilisation dans le pondoir de retirer les grosses particules avec un tamis aux mailles de 2 mm.

Évidemment c'est plus simple et plus rapide de faire comme fr01 et ça marche aussi très bien; quand il y a des œufs dans la fibre.
Olivier Gentil
geopanchax KCF
Membre du C.A.
Le 19 avril 2017 à 20h29
pillet KCF
a écrit le 19 avril 2017 à 15h29
Quelques conseils :
1) Juste après la levée du pondoir essorer la fibre en la pressant fortement dans un filet à mailles fines
2) Stocker la fibre essorée dans une poche plastique ou dans une boite étanche. Laisser reposer pendant au moins une semaine. Il me semble que les œufs tout juste sortis de l'eau sont sensibles à certaines manipulations.
3) Après ce délais, brasser la fibre avec une petite cuillère pour que les œufs se répartissent équitablement dans la boite. Pour une récolte de 50 gr de fibre, prélever 5 gr de fibre en essayant de prélever par petites quantités (10 X 0,5 gr). Déposer le prélèvement dans un tamis plastique de cuisine (mailles de 1 mm), remuer le tamis dans une petite bassine remplie d'eau très douce.
Débarrassée de ses fine particules, les œufs sont concentrés dans un petit volume de grosses fibres mais ils ne sont pas encore faciles à voir.

4) Assécher le contenu du tamis avec du papier sopalin ou autre matière absorbante. Étaler les fibres sèches sur un support blancs (non absorbant) éclairer généreusement. Après se traitement les œufs sont assez facile à voir.
Quand on a compter les œufs dans l'échantillon il est facile d'en déduire le quantité d’œufs récoltés.


La méthode est longue à décrire mais sa réalisation est rapide.

Cette méthode fonctionne parfaitement avec la fibre de coco broyée, elle fonctionne encore mieux quand on a pris soin avant utilisation dans le pondoir de retirer les grosses particules avec un tamis aux mailles de 2 mm.

Évidemment c'est plus simple et plus rapide de faire comme fr01 et ça marche aussi très bien; quand il y a des œufs dans la fibre.


...et qu'on à fait une bonne estimation de la durée d'incubation.
Quentin Ricart
quentinricart KCF
Le 19 avril 2017 à 21h18
Bon bah je vais essayer tout ca
Merci des conseils
Yannick Mesnage
Yannick Mesnage [yannick62]
Le 21 novembre 2021 à 21h18
pillet KCF
a écrit le 19 avril 2017 à 15h29
Quelques conseils :
1) Juste après la levée du pondoir essorer la fibre en la pressant fortement dans un filet à mailles fines
2) Stocker la fibre essorée dans une poche plastique ou dans une boite étanche. Laisser reposer pendant au moins une semaine. Il me semble que les œufs tout juste sortis de l'eau sont sensibles à certaines manipulations.
3) Après ce délais, brasser la fibre avec une petite cuillère pour que les œufs se répartissent équitablement dans la boite. Pour une récolte de 50 gr de fibre, prélever 5 gr de fibre en essayant de prélever par petites quantités (10 X 0,5 gr). Déposer le prélèvement dans un tamis plastique de cuisine (mailles de 1 mm), remuer le tamis dans une petite bassine remplie d'eau très douce.
Débarrassée de ses fine particules, les œufs sont concentrés dans un petit volume de grosses fibres mais ils ne sont pas encore faciles à voir.

4) Assécher le contenu du tamis avec du papier sopalin ou autre matière absorbante. Étaler les fibres sèches sur un support blancs (non absorbant) éclairer généreusement. Après se traitement les œufs sont assez facile à voir.
Quand on a compter les œufs dans l'échantillon il est facile d'en déduire le quantité d’œufs récoltés.


La méthode est longue à décrire mais sa réalisation est rapide.

Cette méthode fonctionne parfaitement avec la fibre de coco broyée, elle fonctionne encore mieux quand on a pris soin avant utilisation dans le pondoir de retirer les grosses particules avec un tamis aux mailles de 2 mm.

Évidemment c'est plus simple et plus rapide de faire comme fr01 et ça marche aussi très bien; quand il y a des œufs dans la fibre.
super interessant je ferai ceci... Mon but sera de voir si j'ai bien des oeufs...


Vous avez besoin d'aide ?

Faîtes une recherche sur le forum

135437 messages, 6851 discussions pour répondre à toutes vos questions...
Rechercher